Des Mouvements — 22

Le 24 février 2009 — par sy!
dans la catégorie Des Mouvements

Que vont penser mes amis ?

Je cherchais une vidéo sur youtube, une de arénebi avec filles à fort potentiel inside, pour une étude sociologique des mœurs de la jeunesse, quand je suis tombé sur ce bijou, cette perle, ce trésor, ce diamant : une chanson d’Arnaud Fleurent Didier (Marotte N°15478A*) en live de 2004, alors que je croyais qu’il ne faisait jamais de concert première bonne surprise. Deuxièmement bonne surprise, c’est Une faiblesse de la nature une que j’adore et pas seulement pour ces faux airs de South American Gateway de Burt Bacharach, mais parce que c’est une rudement bonne chanson. Troisième Bonne surprise, libérée des arrangements et dans un appareil plus simple, cette chansons tient encore et toujours debout, gagnant même en intensité ce qu’elle a perdu en legereté. Ça m’a même un peu fait des frissons…
Grâce à ça, aujourd’hui ressemble presque à une bonne journée.

(papapapapapapalapala…)
________________________________________________
*il faudrait que je fasse la liste de mes marottes un jour.

A Complete Waste Of Time — 33

Le 23 février 2009 — par sy!
dans la catégorie A Complete Waste Of Time

On connait la chanson, épisode IX.
De retour chez moi, parcourant les zinrocks, je tombe sur :

Pour preuve, la reprise du déchirant Between the Bar d’Elliott Smith par Madeleine Peyroux sur un précédent album : il faut avoir souvent appartenu à cette belle famille de gens qui doutent, chers à Anne Sylvestre, pour revisiter pareil morceau. Parfois, lorsque je mets ces chansons dans la chaîne, j’ai l’impression d’avoir un chat et de danser avec lui.

Evidemment signé par Johanna Seban. Ha ! Johanna, Johanna…

Des Mouvements — 21

Le 20 février 2009 — par sy!
dans la catégorie Des Mouvements

New Zealand Rocks !
Aka Marotte N°2864B.

Brown paper, white paper / Stick it together with tape / The tape of love…
Maintenant que je le sais c’est effectivement évidement, l’amour c’est comme le ruban adhésif. Cela m’étonne même de ne pas m’en être rendu compte avant.
Bon, je l’écoute encore douze fois et après j’arrête, je réécoute ‘Hurt Feelings’, des mêmes Flight of the Conchords. J’en peux plus, je n’écoute plus que ça, j’en viens même à le chanter au bureau, dans la rue, à faire faire prosélytisme, depuis mon entourage ne me comprend plus, je suis totalement désocialisé, c’est parce que je suis un rappeur, oui je suis un rappeur, maintenant en réunion je refuse de commencer quand que l’on n’a pas fait l’appel, Sylvain ? Present !, j’ai des problèmes décidément, j’espère m’en sortir avec le prochain album des Super furry animals qui sort en mars, mais c’est pas gagné.

A Complete Waste Of Time — 32

Le 16 février 2009 — par sy!
dans la catégorie A Complete Waste Of Time

127.0.0.1.
Souvent on me demande comment je fais pour tenir le coup, pour ne pas craquer… Facile, je vais dans un endroit formidable, je regarde le plafond, j’inspire par le nez et j’expire par la bouche. Et je répète pour moi-même : I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place, I’m in my happy place…

Courrier — 37

Le 11 février 2009 — par sy!
dans la catégorie Courrier

Le contrat d’à propos.
Message reçu ce matin, j’ai toujours eu du mal à discerner les hasards objectifs et les signes. Pour cette fois on va dire simple coïncidence…

Darty
(cf le message d’hier)

Et voilà ce que l’on peut lire sur le site de Darty :

Votre appareil ne vibrait pas jusqu’alors ?
– Nous vous invitons également à vérifier votre filtre de vidange, car s’il est sale, l’eau ne sera pas évacuée assez rapidement et le linge plein d’eau peut provoquer un déséquilibre dans la machine.
– Les amortisseurs de la machine sont peut-être desserrés, appelez le SAV…

C’est pas vrai, ils ont même mis des filtres et amortisseurs dans la machine à laver !! Ne me dites pas s’il y a aussi un arbre à cames et une couroi de distribution, je ne veux même pas le savoir, c’est simple pour une fois je préfère
l’ignorance.

Esotérique – Egotérique — 56

Le 10 février 2009 — par sy!
dans la catégorie Esotérique - Egotérique

Mouvements circulaires.
Soudain quelque chose m’étonna, c’est étrange mais à ce moment précis tous les objets autour de moi et qui grâce à quelques courants que ce soient, sont en mouvement tournent. D’ici j’entends les ventilateurs de l’ordinateur, un pour le processeur, un pour l’alimentation électrique et quelques autres pour les disques durs (qui eux aussi tournent mais cela ne se voit pas et s’entend à peine), je ne sais pas s’ils tournent tous dans le même sens et à vrai dire cela n’a pas d’importance. Derrière moi je sais que deux aiguilles tournent, une plus vite que l’autre, elles tournent pour me dire que je dois manger dormir ou me lever. Sur ma droite la machine à laver pleine d’eau se démène pour rendre mes t-shirts propres, elle est de plus en plus bruyante à chaque utilisation, comme si la crasse que je dépose sur mes vêtements l’usait, comme si elle voulait me faire savoir son mécontentement, mais je l’ignore je la gave toujours un peu trop, je ne peux m’empêcher de me salir, de transpirer, de prendre la poussière.
Pour être bien dans mon univers, pour être en harmonie avec les choses qui m’entourent, j’ai mis ma chaise dont le dossier est tombé, qui est donc devenu un étrange tabouret, je l’ai mis au milieu de la pièce. Je me suis assis puis moi aussi j’ai tourné. Dans le silence bruyant du quotidien, pendant que la machine effaçait les traces, que les ventilateurs rafraichissaient, que les aiguilles tournaient grâce à de minuscules rouages, je tournais sur ma chaise pour tout oublier, pour perdre la tête, pour être ivre, pour ne plus rien voir, pour perdre l’équilibre…

Représentation picturale — 67

Le 09 février 2009 — par sy!
dans la catégorie Représentation picturale

Emperor Tomato Ketchup.
Je suis ici

Représentation picturale — 66

Le 08 février 2009 — par sy!
dans la catégorie Représentation picturale

Mais quel besoin avais tu d’acheter tout ça ? dit-elle.

Une Histoire — 19

Le 07 février 2009 — par sy!
dans la catégorie Une Histoire

Arme blanche.
en cas d'urgence
Hier au bureau, alors que je buvais un café avec ma voisine (de bureau), j’ai trouvé dans un tiroir non pas les post-it que je cherchais, mais un couteau, j’ai donc pris une feuille blanche et un feutre noir, et ai fait l’installation ci-dessus puis je suis retourné vérifier le V.l.a.n., le bon fonctionnement des D.n.s. et des T.s.e. puis j’ai un peu réfléchis au S.a.n., la routine quoi, L.o.l.
La journée avançait, les co-worker qui entraient dans le bureau voisin ont diversement réagit à l’installation, pour certains c’était drôle car oui certain jour dans le monde du travail on a envie de tuer quelqu’un, le chef de service incompétent, le collègue irritant, le directeur des ressources humaines gratuitement simplement parce que il est directeur des ressources humaines. Pour d’autres c’était triste, voir glauque, une sorte d’appel au suicide, on peut à tout moment mettre fin à ses jours…
Je ne tire aucune conclusion de ces différences de perception, mais cela en dit à mon sens beaucoup sur la manière dont chacun appréhende the wonderful world of work… Pourtant le sens que moi je mettais derrière était plus simple, si quelqu’un apporte un gâteau ou veut faire un sandwich mais à oublié ses couverts il peut utiliser le couteau…

A Complete Waste Of Time — 31

Le 02 février 2009 — par sy!
dans la catégorie A Complete Waste Of Time

Punxsutawney.
Ce matin ; j’étais en avance, ça arrive, je me suis couché tôt, donc réveillé tôt, avant même que Nicolas ne me conseille d’être prudent sur la route. Apres une bonne douche, un bon café, oui je viens de vous dire que pour une fois j’étais en avance, j’avais du temps, ça change. Alors que je m’apprêtais à partir, j’ai retourné la moitié de l’appartement pour retrouver mon bonnet, je ne l’ai pas retrouvé, je suis donc sortit voir la neige dans le froid, les oreilles à nues. Une fois le nez dehors j’ai levé les yeux vers le ciel pas un nuage mais pas un carré de bleu, du gris partout, puis je me suis retourné et sur la neige je n’ai vu que les traces de mes pas, pas la moindre petite ombre, rien. J’ai donc poursuivit mon chemin souriant et confiant pour le printemps qui vient…
Ceci était le traditionnel message du deux février.