Breforama — 09

Le 09 mai 2010 — par sy!
dans la catégorie Breforama

1. A gad la téhévision

2. A mé un disk

3. é pi dors

alors je fais des cauchemars, des enfants et des lapins qui font trés peur…

Trouvé sur sketchybunnies un site avec uniquement des lapins et des enfants, mais qui étrangement n’est pas vraiment mignon…

Bonus

De belles chambres pour faire de beaux rêves.

Ce que les gens disent de moi. (2)

Le 08 mai 2010 — par sy!
dans la catégorie A Complete Waste Of Time

Apres ce que 123 people dit de moi c’est au tour de Daniel Morin de s’intéresser aux Sylvain, comme il s’intéresse chaque jour vers 12h15 sur France inter au saint du jour, donc fatalement le 4 Mai vu que c’est la Saint Sylvain, il s’intéresse aux Sylvain, ce qui semble assez cohérent. Tout est faux ou presque…



Daniel Morin
Les Sylvain France Inter (4-5-2008)

En cas de besoin.

Le 06 mai 2010 — par sy!
dans la catégorie J'ai Tout Vu


(vous noterez le joli badge Lightspeed Champion en passant)

Mon disque dort.

Le 03 mai 2010 — par sy!
dans la catégorie Faux Et Usage De

Pour ceux qui n’auraient pas reconnu cet honteux plagiat :

Arnaud Fleurent DidierPortrait du Jeune Homme en Artiste – (2003, French Touche – FT#001)

Ombre.

Le 02 mai 2010 — par sy!
dans la catégorie J'ai Tout Vu

Par hasard, une après-midi au bureau.

Je suis partout.

Le 29 avril 2010 — par sy!
dans la catégorie Mon avis m'intéresse

La nouvelle mode, c’est les outils qui ne servent à rien mais qui sont survendus grâce à leur prétendu modernité, le futur ce n’est plus demain c’est aujourd’hui (dans certains cas c’était hier), les applications du futur, c’est tellement 1990’s comme concept, Puisque demain c’est l’an deux mille.
Vous n’en rêviez pas, on vous le vendra quand même.
Une des pires c’est la géolocalisation, c’est-à-dire communiquer en temps réel sa position et la donner au monde entier via internet, qui meurt d’envie de savoir que vous êtes au Pizza Hut®© de Levallois Perret ou au Celio®© de Tourcoing… Le rêve des maris jaloux, des employeurs suspicieux, des stalkers, un monde parfait où nous sommes notre propre Big-Brother, on ne se surveille même pas les uns, les autres, on s’auto-surveille. On imaginait les hommes du futur avec des puces implantées par des états totalitaires ; finalement nous sommes des esclaves volontaires de multinationales, volontaires à notre propre asservissement à la machine, au réseau, et à son interface tangible, le téléphone, pardon l’Iphone®©, l’ordinateur, un Dell®© ou un Hp®©… Nous sommes réduits à être des données personnelles que les marchands s’échangent comme des images Panini®©. Et nous en sommes fiers, comme des soubrettes soumises, totalement masochistes clamant sur tous les toits :
« Regardez-moi !
Je suis plus asservi que toi, moi j’ai plus de followers, moi j’ai le dernier Androïd®©, moi avec mes Converses®© aux pieds quand je vais chez Colette®© je me sens bien, moi je mets mon statut à jour toutes les dix minutes, moi tu vois partout où je suis, parfois même avant que j’y sois, moi je suis partout, moi je suis sur tous les réseaux car je veux être LE réseau, je veux être Moi®© ».

1. Boulevard Jules Ferry – Paris
2. Cimetière du Père Lachaise – Paris
3. Place de l’Hôtel de Ville – Paris

Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant « Géolocalisation ! Géolocalisation ! Géolocalisation ! » Mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien.

Dix minutes ou presque.

Le 26 avril 2010 — par sy!
dans la catégorie J'ai Tout Vu

Temps de cuisson pour un demi sachet : 6 minutes. Pour un sachet : 10 à 10 minutes.

Le temps passe si vite…

Ce que les gens disent de moi.

Le 24 avril 2010 — par sy!
dans la catégorie A Complete Waste Of Time

Alors que je vois de plus en plus d’articles ici où là qui explique comment se désinscrire du site 123 people (une sorte de moteur de recherche qui cherche les gens via leur trace sur le net), fatalement avant de disparaitre j’ai eu envie de savoir à quoi je ressemblais, quel portrait pouvait-on faire de moi…

Les dix images sélectionnées viennent de mon bloug exceptée la première qui est celle de mon profil Facebook. Sur mon site et mon blog je dois héberger environs mille images alors pourquoi seulement ces dix ci ? Sont-elles représentatives ?
Un Polaroid en bande noir et jaune, celle qui me sert de profil, comme un masque, un faux nez, qui est devenu une sorte de ‘charte graphique’, très, voir même totalement inspirée, je l’avoue sans honte, du travail de Peter Saville. Un disque de Tino Rossi (Issus de Something Completely Different – 34) qui prouve que j’ai très bon gout et que j’aime les belles choses, d’ailleurs les images ne me montrent pas, je reste comme invisible, sans visage, elles montrent plutôt mes gouts, mes marottes : la couverture d’un livre : Arthur Cravan n’est pas mort noyé de Philippe Dagen ; le portrait de l’homme le plus drolement classe Edouard Baer ; une main tenant un disque et pas n’importe lequel Anna de Gainsbourg, sans doute mon préféré quand j’y pense. La main également n’est pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de celle du toujours exemplaire DavidB ; un post-it qui indiquait une absence (mais pas pour crise de doute), ce post-it posté en 2005 a d’ailleurs fait exploser le trafic de mon bloug en Aout 2009 lorsque l’infaaame Morandi l’a utilisé sans autorisation comme il se doit ; Mathilde Monnier & Phillipe Katerine ; Jean Louis Murat ; Tony Wilson (-> Factory -> Peter Saville… Comme par hasard !) ; Tim DeLaughter, le leader de The Polyphonic Spree. C’est assez complet, cela en est même un peux flippant, bon il manque quelques autres de mes fondamentaux : Futurama, Daria, Scrubs, Arnaud Fleurent Didier, Elysian Fields Etc.
Mais ce qui est le plus amusant c’est le nuage de tag (la capture date de la semaine dernière entre temps il a changé mais il est moins drôle) :

On peut donc voir que je suis une Poule Rabbin (c’est drôôôle !!!) qui manie la litote qui remercie les missions, les dirigeants, les organisations bref quelqu’un qui est très attaché à son emploi plus qu’à l’Anpe, et c’est bien normal. Par contre je ne sais pas si je suis sexiste ou si je dénonce le sexisme, me connaissant je pense que je le dénonce. Bref ce portrait c’est bien simple c’est tout moi, mieux que ma propre mère ne m’aurait décrit… Heu… J’ai comme un doute…

Bonus


Arnaud Fleurent Didier
Ce Que Les Gens Disent De Moi (2003)

Les marchands du temple.

Le 18 avril 2010 — par sy!
dans la catégorie Courrier

Reçu ce matin dans mes ‘courriels’, un e-mail publicitaire avec une sublime accroche :

La classe, en général c’est CDiscount qui est le spécialiste de ce genre de slogan.
Voilà le mix de la société de consommation et de la société de l’information, savoir surfer sur l’actu pour vendre plus, sans soucis de moralité, c’est tellement vingtième siècle la moral…
Mais personnellement je trouve que ça ne va pas assez loin, les publicitaires et les communicants n’ont plus assez d’idées la coke doit être frelatée en ce moment. C’est pour cela que je me propose de leur offrir gratuitement quelques slogans, ne me remercier pas, ça me fait plaisir

Un tsunami sur les prix !
Profitez de la Saint Barthélemy moins 25 % sur les couteaux !
Une coulée de bonnes affaires !
Holocauste sur les prix des minis-four !
Prix massacrés à la machette !
Soldes sismiques !
A ce prix là pas besoin de garder vos enfants à la cave !
Génocide sur les prix !
Des prix chimiothérapiés !
Faites le deuil de la vie chère !
Sacrifice sur les poulets !
Spéciale famille nombreuse moins 15 % sur les congélateurs !

EDIT :
Mon ami Marcel Munich, je pense que c’est un pseudo, me souffle à l’oreille :

Déportons l’inflation !
Shoa sur la TVA !
Des prix Gazés ! Une bouffée d’air pur pour votre porte monnaie.

Breathe it in.

Le 17 avril 2010 — par sy!
dans la catégorie Play It Loud

Dans l’eau chaude
mes mains sur ton corps ruisselant
le temps est avec nous
loin de la précipitation
sans recherche d’efficacité
au loin un petit murmure
ici juste nos souffles
le clapotis de l’eau
la mousse me laisse parfois
apercevoir ta peau
blanche et douce
les miroirs sont embués
tu n’existes que dans mes yeux
je n’existe que dans les tiens
tu me souris
plus rien ne compte.


Tindersticks
Bathtime (1997)