Toute la categorie ‘A Complete Waste Of Time’

A Complete Waste Of Time — 07

Le 24 Fév 2008 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Julius.
Un peu de légèreté, quelques clichés :
– On a toujours le choix
– Écoute ce que dit ton cœur
– Regarde moi je suis désolé
– Me pardonneras-tu un jour ?
– (& évidement) je suis ton père
à suivre…

A Complete Waste Of Time — 06

Le 18 Fév 2008 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Même la milice était sexy.
Qu’est ce qui se passe maintenant, déjà ancien combattant ?
Moi de mon temps, et bien c’était très différent, attention ce n’était pas mieux, ce n’était pas pire, c’était différent. A vrai dire je ne sais pas vraiment, je ne sais plus ce dont je me souviens, je ne sais plus ce que j’ai oublié. J’ai tant de fois réécrit l’histoire, les contours, changé les couleurs que désormais j’ai du mal à discerner le vrai du faux. J’ai inventé, gommé des mois entiers, effacé des visages, changé les noms, j’ai tant trafiqué mes souvenirs que je ne sais plus rien. Alors je fais comme tout le monde, j’enjolive, je dore patiemment les enluminures, avant il y faisait beaux tout les jours, la neige était plus blanche et le soleil plus brillant, les filles étaient déjà belles et plus faciles, tous étaient plus facile d’ailleurs, le temps passaient plus lentement qu’aujourd’hui, personne n’était pressé, chacun vivait en harmonie avec la nature, aucun individualisme, nous ne voulions rien possédé, nous étions dans le partage nous ne connaissions que l’amour… Avant… Aujourd’hui quand je parle d’avant, je fais comme tout le monde, je mens.

A Complete Waste Of Time — 05

Le 16 Fév 2008 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Noremue.
Je pourrais écrire encore, tasse à portée de main, tout en déjà vu, alors écouter un peu de nouveauté, au même endroit en boucle, en rond, revenir, toujours assis à la même place j’attends que la journée se termine, que le soleil se couche, puis j’attends que la nuit soit bien avancée qu’elle est pris ses aises, pour aller me coucher, tourner pour trouver le sommeil sachant déjà qu’on ne rêvera pas et surtout essayer de ne pas penser. Le matin la radio parlera à tue tête me vrillant les oreilles, je m’enfoncerais un peu plus profondément sous la couette à pois, immobile, incapable du moindre geste, se lever demandera un terrible effort, il y aura des tentatives avortées, se redresser mais retomber, se retourner dans tout les sens, s’étirer un peu pour réveiller le corps à défaut de l’esprit, un vieux rêve de pouvoir esquiver, une envie de se faire porter pale, pouvoir profiter encore, que rien ne commence, que tout soit sur pause, que le flot des infos se tarisse, comme bloqué, un coup d’œil circulaire, rien n’a bougé, rien ne bouge jamais, une main qui se tend pour un peu de lumière, et déjà un téléphone sonne intimant l’ordre de passer à l’action, une touche et il se tait, lui tourner le dos, se sentir prêt à replonger encore, la radio hurle pour personne, elle ne fait plus bouger les foules, du répit, encore cinq minutes, rajouter encore cinq minutes au première cinq minutes, puis rajouter…
Ici, tout les jours de la semaine et toute la journée, c’est le petit matin.

A Complete Waste Of Time — 04

Le 08 Fév 2008 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Humeur Vitrée.
fer
Depuis quelques jours, mon œil gauche est étrange, comme si un doigt invisible le tapotait, une sorte de poum-poum-poum, c’est assez perturbant, je suis obligé de le fermer puis ça passe. D’après les plus grands spécialistes que j’ai consulté, c’est un manque de fer et un signe de fatigue.
Je découvre la fatigue puis peu, avec l’âge, je collabore, je ne résiste plus, l’alcool me saoul plus vite, les nuits ont besoins de longueur. La peau se détend, déjà que je crois avoir un grain de milium au coin d’œil rien ne s’arrange, j’ai commencé une collection de dépôts adipeux grâce à une hygiène de vie relativement déplorable, d’ici peu la pilosité s’étendra peu à peu, nez oreille, moins d’élasticité, moins de souffle, moins de muscle mais plus de ride, plus de presbytie, plus d’oubli…
L’enveloppe lâche et l’affranchissement est impossible. Du coup c’est une cigarette à la bouche que je rédige ce message, on ne peut rien contre l’inéducable, alors autant le précipiter & se jeter les deux pieds dans le vide…

Bonus DVD : deux posts d’Aout 2005, parce que mes yeux m’intéressent encore :
Mon Œil
Hier pour me faire des nouvelles lunettes, histoire d’y voir enfin clair, (même si je doute) l’ophtalmo a remarqué je j’avais un léger strabisme, pas très grave et corrigeable via un orthoptiste (je ne savais même pas que cela existait, pour faire simple c’est comme un kiné mais pour les yeux). J’ai alors cherché un peu sur internet pour voir ce que je trouvais sur mon nouveau défaut… J’ai donc un léger défaut de parallélisme des yeux, s’accompagnant d’une déviation de l’œil gauche vers l’extérieur, j’ai lu aussi que ça pouvais avoir plusieurs causes : fatigue, choc émotionnel…
Ha ben oui je comprends mieux… Encore un des nombreux symptômes de la Maladie d’A.
Ça m’apprendra à loucher sur l’inaccessible…

On écrit à Mon Œil
A propos de l’orthoptiste, on m’a gentiment fait parvenir un petit guide des métiers concernant l’œil :

  • les optorisateurs : personnes qui délivrent des autorisations officielles pour le clignement des yeux, dans certaines circonstances (discours politiques, épanchements amoureux etc.)
  • les ophtalmophiles : collectionneurs de pupilles de toutes les couleurs, conservées dans des tubes de formol. Une exposition aura lieu à Beaubourg au printemps 2007.
  • les ophtalmo-diététiciens : partisans d’une technique révolutionnaire pour un régime efficace. Leur slogan c’est : « Mangez donc avec vos yeux ! »

Partout, des associations de lutte contre le strabisme se créent. La plus virulente, considérée par Donald Rumsfeld comme proche d’Al Quaida, c’est EWO (Eyes Wide Open) : ces terroristes ont récemment crevé les yeux d’hommes politiques qui refusent de prendre à bras le corps leurs revendications.

J’y vois un peu plus clair maintenant…

A Complete Waste Of Time — 03

Le 07 Fév 2008 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

echo off.
En sommeil.
Comme en transit, entre deux vols
regarder la piste
des arrivées, des départs
des remorques plein de bagages
tout ce qu’on traine
tout ce que l’on trimbale
tout dans les soutes
avant d’être perdu.
Comme dans une salle d’attente
regarder de vieux magazines
il a cinq ans ‘machin’ se mariait
qu’en reste-t-il aujourd’hui ?
tourner les pages
d’anciennes nouvelles
de vieilles prédictions
tous avaient tort.
Comme un film sur pause
le compteur est bloqué
regarder un acteur immobile
figé dans sa mimique
bloqué dans l’intention
coupé au milieu de sa réplique
plus rien ne bouge autour
ne reste que le silence.

A Complete Waste Of Time — 02

Le 03 Fév 2008 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Mar(m)otte.
Phil
Hier matin je suis sorti pour aller chercher le minimum vital, journal, pain & cloppes (il me restait du café), alors que j’émergeais bien malgré moi mais assez éveillé tout de même, j’ai franchis la porte & je me suis dit « de toute évidence, je vois une ombre », il reste donc six semaines d’hiver, ce sera un hiver froid, ce sera un hiver gris et ce sera un hiver long, vous en avez pour toute votre vie…
Du coup après m’être ravitailler je me suis réfugié de nouveau dans mon terrier, je ne sais pas si j’en sortirais, pour le moment je vais me recoucher…

A Complete Waste Of Time — 01

Le 20 Jan 2008 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

UHT.

Un molosse jappe
C’est le laitier qui passe
Il n’a rien à dire

Voilà à quoi je pensais en buvant mon café. Le café au lait, c’est bon aussi, indigeste parait-il mais bon, ensuite il y a deux écoles, un bol de café avec juste un nuage de lait ou l’inverse. Le café au lait est indissociable de la tartine de beurre, un morceau de baguette de vingt centimètres coupé sur la longueur, avec du beurre salé étalé de manière harmonieuse. Autre question épineuse, doit-on tremper la dite tartine dans le bol ou manger la tartine ‘sèche’, puis boire une gorgé de café au lait. Le trempage est quelque chose d’intime on ne trempe pas avec n’importe qui, cela peut être un tue l’amour, ça peut dégouter parfois, en plus ça fait bien de miettes, surtout si le pain est frais, mais c’est bien les miettes du matin, surtout celle du dimanche, elles sont différentes, plus nombreuses et souvent on attend un peu pour nettoyer la table, comme si on voulait une preuve tangible que nous sommes bien dimanche, avant le dimanche c’était d’autres rituels plus formels, les habits du dimanche, la messe, le gigot avec des haricots, les gâteaux de la meilleur pâtisserie de la ville… Aujourd’hui on passe la journée en pyjama à regarder des dvds en buvant des cafés avec des figolus ou des granolas…

Teasing

Le 24 Juin 2006 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

OST.
Voilà l’été j’aperçois le soleil…
Les jours diminuent, même s’il est encore trop tôt pour le voir, il fait chaud et l’envie de ne rien faire est très tentante…
On s’imagine déjà au bord d’une piscine sirotant des cocktails sucrés, en écoutant des musiques douces…
Après Un Inutile Eté, cette année il faut s’attendre à une conspiration…
A suivre donc…

La météo m’intéresse (2)

Le 25 Nov 2005 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

En fait…
Pas trop de neige sur la route, ce n’est que partie remise, partout ailleurs.
La route comme un trait noir sur une feuille blanche. L’hiver ne fait que commencer…
Il n’est même pas commencé officiellement. Mais tout vient à point à qui sait attendre dit-on.

La météo m’intéresse

Le 25 Nov 2005 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Hiver
le 12 Novembre je disais :

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, l’hiver commence aujourd’hui. Sortez bonnets et écharpes.

J’étais un peu en avance, mais pas tant que ça.
Donc de la neige et du froid. Il n’a pas neigé trop. Donc ça devrait aller, en même temps ai-je le choix ?
vu de chez moi
Le premier qui dit que je suis un froussard parce que je suis pétrifié (de froid) à l’idée de conduire sur la neige et bien… il aura raison.
Et j’ai de la chance je ne vais pas à Gray.