Posts Tagged ‘france-inter’

Caresse et larme à l’oeil.

Le 27 août 2011 — par sy!
dans Mon Quotidien Vain, Play It Loud

Je pourrais raconter comment en seconde à l’internat dans une petite ville de province, en haut d’un lit superposé un ami m’a fait découvrir Lenoir.
Je pourrais  raconter comment ensuite mon walkman m’accompagnait dés 21 heures.
Je pourrais faire la liste des groupes, chansons que j’ai découvert grâce à Lui.
Je pourrais raconter comment je demandais aux gens ‘Tu connais Lenoir’ et suivant la réponse ils devenaient des amis ou restaient des connaissances.
Je pourrais raconter les cafés du samedi après midi, où quasi invariablement la phrase ‘t’as entendu ________ chez Lenoir ?’ était prononcée.
Je pourrais raconter les week-end du 15 Aout où je prennais des nouvelles de Saint Malo et de tout ce que je ratais.
Je pourrais raconter l’attente fébrile de la diffusion d’un titre du nouveau Murat.
Je pourrais raconter comment je n’ai pas pu aller voir Elysian Fields à la maison de la radio.
Je pourrais raconter comment déjà en 2006 je m’inquietais.
Je pourrais raconter comment je m’inscrivais aux Black Session pour que mes amis parisiens puissent y aller.
Je pourrais raconter les cassettes où j’enregistrais les concerts pour les mettre en Mp3 ensuite.
Je pourrais raconter la route en écoutant l’émission, comment je prenais un détour pour écouter encore cinq minutes.
Je pourrais raconter encore mille choses.
Mais je n’arriverais jamais à raconter l’étrange pincement au coeur depuis deux jours, la tristesse se mêlant à la gratitude, je cherche mes mots mais rien ne vient.

Le soir, le deuil se porte en Lenoir.

Bonus

Petit souvenir :


Elysian FieldsQueen Of The Meadow
C’est Lenoir – White Session (enregistrée le 26/03/2001, diffusée le 12/04/2001)

 

Les petits matins blêmes

Le 10 déc 2010 — par sy!
dans J'ai Tout Vu

Vous le savez sans doute, je suis un auditeur de France Inter.
Tout les jours la petite musique de la radio du matin peine à me sortir du sommeil & à me donner envie de me lever affronter le monde extérieur.
Les mêmes informations, les mêmes journalistes couchés, les mêmes politiques à langue de plomb, bref rien de très réjouissant… Pourtant à 7h58, en lieu et place de « l’humeur de ____ » désormais il a des pubs & des promos. Evidemment subir Cerise, la Noix de Grenoble, la Sncf, c’est triste, c’est usant (enfin moins que les pub de la Matmut qui sont à elles seules le meilleur argument pro peine de mort). Depuis deux petits mois à 7h58, juste avant la météo de Joël Collado, il y a un petit rayon de soleil, une petit ‘blagounette’, c’est à dire le promo-teaser du 5/7 Boulevard le fameux grand magazine consacré à la vie culturelle, aux débats d’idées, aux mouvements sociaux qui caractérisent l’époque ou la bousculent., oui celui que Demorand devait présenté et finalement non Europe 1 paie mieux, ha mince ! ha tant mieux en fait puisque c’est l’équipe de la Panique qui s’y colle et qui on récupéré le bébé…
Bref tout les matins Philippe Collin & Xavier Mauduit donnent le programme du soir, c’est aussi drôle que l’émission du soir est intelligente, c’est dire…
Petit Best-of :


Le 5/7 BoulevardLe Retour du Jeudi

Le 5/7 BoulevardLe Magicien

Le 5/7 BoulevardLa Machine

Le 5/7 BoulevardL’Ordinateur

Le 5/7 BoulevardLes Nonnes

Le 5/7 BoulevardL’Ascenseur

Ecoute maman est près de toi…

Le 21 nov 2010 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Je constate avec effroi que depuis que j’ai un téléphone portable (c’est à dire le 3 Janvier 2005), je ne connais plus de numéro de téléphone et pire que tout je ne connais même pas mes propres numéros — oui j’en ai quatre : mon fixe de la maison, mon portable personnel (même si je ne m’en sers plus, même si je paie quand même, même), mon fixe du travail et mon portable professionnel (en fait ils sont appairés, c’est-à-dire que si vous appelez le fixe cela fait sonner le portable, l’inverse fonctionne aussi et réciproquement, c’est magique.) —. Ce qui à pour conséquence que lorsque qu’on me demande mon numéro je suis obligé de regarder dans mon téléphone pour pouvoir le donner, puisque j’ai depuis au moins deux ans quitté mon agenda/répertoire papier car il n’avait pas le Bluetooth, autant dire que si je perds mon téléphone, non seulement je ne peux plus appeler personne puisque je n’aurais plus de téléphone, un peu de logique s’il vous plait, mais surtout parce que je ne connais aucun numéro de téléphone. C’est vrai j’exagère un peu, ce qui pourtant ne me ressemble pas, en réalité je connais encore trois numéros de téléphone :

1. Celui de mes parents (03.84….) c’est pratique car de toutes façons s’il m’arrive quoi que soit, c’est mon Pôpa et ma Môman que je vais appeler, car jamais ils ne me laisseraient tomber car ils m’aiment parce que je suis leur fils, leur bataille :

— Allo Pôpa ? J’ai perdu mes papiers et mon téléphone, je suis dans une cabine téléphonique dans un café quelque part à Paris, mais je ne sais pas où tu peux venir me chercher pour payer et pour me ramener chez moi s’il te plait ?
— Mais enfin mon fils ! Je suis à 400 km, qu’est que tu veux que je fasse ?!
— Mais Pôpa !! Bon passe moi Môman…

Bon d’accord, là ce n’est pas un bon exemple, mais je suis certain où il y a d’autres cas où ça fonctionne.

2. Celui de Carglass : 0800.77.24.24, je m’en souviens parce que c’est gratuit (0800) et que je peux appeler sept jours sur sept (77) & 24 heures sur 24 (24 24). Dans la mesure où je n’ai plus de voiture je ne m’en sers pas souvent, et j’avoue que même lorsque j’avais une voiture je m’en servais peu, pas du tout en fait. Mais si demain en traversant la rue je vois un quidam qui a un impact sur son pare brise plus petit qu’une pièce de deux euros, je pourrais l’aider en lui donnant le numéro de Carglass et lui dire que très souvent ça ne coûte rien, oui c’est ça être un super héros du quotidien !

3. Celui de France Inter : 01.45.24.7000, c’est le numéro que j’entends le plus par jour, souvent précédé par ‘Le téléphone sonne‘… Tout ça c’est la faute d’Alain Bédouet, il veut toujours qu’on l’appelle pour poser des questions à ses invités, franchement à quoi ça sert d’inviter des gens si tu n’as rien à leur dire et que tu es obligé de demander à des auditeurs inconnus de te souffler des questions ? Alain, je ne te connais pas personnellement mais je pense que tu devrais t’interroger sur ton métier et l’orientation de ta carrière, si tu n’es pas capable de poser des questions peut-être que le journalisme n’est pas un choix judicieux…

Bref si vous voulez me joindre, vous pouvez demander à Alain Bédouet mais je doute qu’il puisse vous aider, ou à mes parents, eux ils connaissent tous mes numéros. Non, le plus simple est encore de m’envoyer un mail, le problème c’est que je dois avoir au moins cinq mails différents, mais ne les demandez pas à mes parents ils n’ont pas internet.

Restez vous-même !

Le 23 juin 2010 — par sy!
dans Something Completely Different

Depuis longtemps déjà ma vie s’arrête à 12h05, même si depuis l’invention du podcast les choses ont un peu changées. Puis le jeudi matin, j’ai pris l’habitude d’être plus attentif un peu avant huit heures…
Oui je l’avoue je suis fan de Didier Porte (ces chroniques télévisuelles sur Ouï Fm étaient déjà du grand art). J’aime bien le bonhomme toujours prêt à faire la promo des copains, j’aime bien ces idées et la manière de les défendre, dans l’excès dans l’auto-caricature du gauchiste gauchisant…
Je me souviens de papiers dont j’ai reparler avec des amis tellement j’en avais ri, tellement qu’ils étaient bien tournés, tellement qu’ils envoyaient du bois ! J’aimais comment en frontal il affrontait Juppé, démontait Bernadette Chirac et sa charité malodorante (comme il l’a fait avec les Enfoirés), sans parler d’Arthur ou Moati bref ce soir je suis un peu triste de voir qu’on le vire de la radio, de ma radio, je suis Franceinteriste…

Alors histoire de rire encore un peu, voici la première chronique (quasi-prémonitoire) matinale, ce n’était pas encore ‘l’humeur de Didier Porte‘ mais ‘les évadés du fou du roi‘.


Didier Porte
Première chronique matinale (24 Janvier 2008)
France Inter

A l’époque les journalistes avait le droit de rire aux chroniques, à l’époque le vendredi Philippe Val essayait de faire rire, il n’y arrivait jamais, aujourd’hui il ferait presque pleurer.

Ce que les gens disent de moi. (2)

Le 08 mai 2010 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Apres ce que 123 people dit de moi c’est au tour de Daniel Morin de s’intéresser aux Sylvain, comme il s’intéresse chaque jour vers 12h15 sur France inter au saint du jour, donc fatalement le 4 Mai vu que c’est la Saint Sylvain, il s’intéresse aux Sylvain, ce qui semble assez cohérent. Tout est faux ou presque…



Daniel Morin
Les Sylvain France Inter (4-5-2008)

BA 2006 (2)

Le 02 jan 2006 — par sy!
dans BA

Sarah Lemoine
Que dit le monde ? Que ce passe-t-il ?
Télécharger2006 – Premières Nouvelles
4,71 Mo

Tout ça m’indiffère… Mais je n’arrive même pas à en profiter.
Je suis malade, je ne vois que ça…
J’ai froid, j’ai chaud, j’ai de la fièvre, je ne sais que dormir…
Ca commence bien.