Toute la categorie ‘Mon avis m’intéresse’

Mon avis m’intéresse – 35

Le 21 Oct 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Conseil du soir du matin.
En 1994 sortait un disque presque oublié depuis, des guitares, des textes qui tiennent plus que la route (ils sont énormes en fait), bref c’est mon conseil du soir :
Albion

Mon avis m’intéresse – 34

Le 12 Mai 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

OST.
Bardi Johannsson - Haxan
Bo d’un film d’horreur scandinave muet de 1922 par Bardi Johannsson aka ‘bang bird’ (c’est à dire ‘bang gang’ et ‘lady & bird’). Totalement sublime.

Mon avis m’intéresse – 33

Le 22 Avr 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Police (encore).
Si ça vous interrese…
J’ai vu une petite vidéo de sept minutes et j’ai eu envie de vomir…
VOUS êtes résponsables, ce sont vos mots !!!
Tout est de la faute de l’internaute, ce salopiot !
C’est quoi ce lien à droite ?… Très à droite…

Mon avis m’intéresse – 32

Le 15 Avr 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Promenade.
De fils en aiguille… Du peuple au matador…

Mickey 3D :

Le président a déclaré, la mort du peuple ce matin
Il a failli nous faire pleurer, il avait tellement de chagrin
Le premier ministre agacé, nous a dit qu’il faudrait s’y faire
Il était tellement affolé, qu’il a mis sa veste à l’envers

Jean Louis Murat :

Suicidez-vous le peuple est mort
Pense fort à moi pense au trésor
A ton petit le matador
Dégaine vite, dégaine encore
Mais dégaine vite, dégaine encore

Mickey 3D :

Je n’ai pas peur de la mort
Mais que tu m’evite encore
Je te préviens matador
Qu’un jour je t’aurais alors
On a vu des taureaux aimer des toreros

Jean Louis Murat :

Quand le péché blanc comme neige
Glisse sur les lèvres de celui qui s’endort
Je ne prends pas plaisir au sang
Du taureau, des brebis et des boucs

Mon avis m’intéresse – 31

Le 04 Avr 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Une affaire de tous.
La sécurité
L’ancien slogan de la ville de Bzz était « Besançon l’Innovation », la ville a abandonné cette devise pour un C cédille rouge. Pourtant Besançon innove toujours puisqu’elle vient d’éditer ‘un guide de pratique pour votre sécurité’, il recense que faire pour être en sécurité, pour réagir face aux infractions, aux incivilités… C’est surtout un excellent guide de délation, qui prévenir, que dire, qui appeler… C’est ça le coté pratique car on y trouve tout les numéros de téléphone utile, on se sent moins seul, j’ai presque moins peur car ne l’oublions pas la sécurité c’est l’affaire de tous et chacun a une part de responsabilité dans son rétablissement ou son maintien.
Prenons le cas de l’incivilité le guide nous en donne une définition :

Incivilité : comportement contraire aux règles habituelles de la vie en société et dont le traitement ne relève pas d’une réponse judiciaire.
Sont notamment des incivilités : les nuisances sonores (cris, radios, moteurs de deux-roues ou de véhicules, etc.) lorsqu’elles ne constituent pas un tapage, les poubelles renversées, les crachats dans les halls d’immeubles ou sur la voie publique, les attitudes impolies ou provocantes.

Et que faire face à ces drames qui chaque jour rendent notre vie impossible :

• Vous pouvez tout d’abord prendre l’initiative d’engager le dialogue avec ceux qui en sont la cause ou avec leurs responsables légaux (dans le cas d’enfants par exemple) ;
• Si cette démarche n’aboutit pas ou si cette dernière vous faisait courir un risque, vous pouvez contacter les acteurs institutionnels de votre quartier, à savoir :
– la Ville de Besançon :
– les policiers municipaux de proximité
– la Direction de la Politique de la Ville
– Proxim’Cité (un ligne téléphonique de délation 24h/24)
– Les agents de médiation de la CTB (les bus urbains) Si les faits ont lieu dans les bus ou aux abords des arrêts
– Les agents locaux de médiation sociale
– Office Municipal HLM
Tous ces agents sont à votre écoute, n’hésitez pas à les interpeller. Ils peuvent également intervenir auprès des fauteurs de troubles en leur demandant de changer d’attitude.

Pratique n’est ce pas ? Normale c’est la ‘Mission Tranquillité Publique’ de la ville qui est en charge du dossier, je ne sais pas pourquoi mais quand une ville de gauche prend ce genre d’initiative je n’ose imaginer ce que font les villes plus à droite.
J’espère simplement que l’on peut aussi écrire à tous ces services, parce que j’ai un vieux stock de lettre datant d’il y a une soixantaine qui ne me servent plus, je vais pouvoir leur transfère.
Dormez en paix braves gens, vos voisins veillent sur vous…

Lire le dossier complet

Mon avis m’intéresse – 30

Le 01 Avr 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Tentative de gag du siècle.
« C’est pourquoi j’ai décidé de promulguer cette loi (…) C’est pourquoi je demande au gouvernement de préparer immédiatement deux modifications de la loi…« 
Jacques C. — Roi de la blague.

Pour des raisons de date qui m’échappe le premier avril a débuté hier soir vers vingt heures.

Mon avis m’intéresse – 29

Le 29 Mar 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Two For The Road.
Voyage à deux

Réalisé par Stanley Donen de 1967
Avec Audrey Hepburn, Albert Finney,
L’architecte Mark Wallace et son épouse Joanna se rendent sur la Côte d’Azur chez Maurice, un des employeurs de Mark. Leur déplacement réveille de nombreux souvenirs. En douze ans, Mark et Joanna ont effectué trois fois la route qui conduit de Londres au midi de la France. Ils s’y sont rencontrés, amusés et séduits. Pendant ces voyages, ils décidèrent de se marier et envisagèrent d’avoir un enfant. Au fil des kilomètres parcourus et des voitures usées, ils se sont fâchés, disputés, ignorés, humiliés et trompés. Au cours de ce nouveau périple, le couple s’interroge sur son avenir.

Raconté comme cela, ça à l’air banal, mais le film est construit avec une chronologie ‘aléatoire’, c’est-à-dire ‘déconstruit’. On passe d’une époque à l’autre comme on passerait d’une scène à l’autre. Un film sur la vie de couple évidement mais aussi sur le temps, les renoncements, l’ascension sociale…

Mon avis m’intéresse – 28

Le 28 Fév 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Police de la pensée
Quand un homme n’aime pas un autre homme il est jaloux
Quand il n’aime pas une femme il est sexiste
Quand il n’aime pas un noir il est raciste
Quand il n’aime pas un juif il est antisémite
Quand…
Je n’aime pas Romain Duris
Je n’aime pas Isabelle Alonso
Je n’aime pas Dieudonné
Je n’aime pas Alain Finkielkraut

Mon dieu je suis un monstre…
Je vais de ce pas me constituer prisonnier au commissariat le plus proche.

Mon avis m’intéresse – 27

Le 20 Fév 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

I’m popular
Lu dans le carnet emploi de Libé de ce matin :

«Le salarié doit soigner sa « réputation en ligne », prévient Yannick Fondeur, économiste à l’Institut de recherches économiques et sociales (Ires). Dans son blog, mais aussi à travers toutes les traces, souvent indélébiles, qu’il peut laisser sur l’Internet : le message posté sur le blog d’un autre, la signature d’une pétition en ligne… On a tendance à abandonner l’anonymat sur la Toile, à assumer ce qu’on dit. Ce qui peut devenir problématique : un message vite écrit sera plus ou moins bien orthographié, une réaction qui semblait pertinente le paraît moins l’émotion retombée…»

Sur son propre blog, Jacques Froissant, directeur du cabinet de recrutement Altaïde, égrène ses conseils pour «gérer son image sur l’Internet» : «Faire un audit complet de tout ce que vous pourrez trouver sur le web vous concernant. Eliminer toutes les informations gênantes, comme le vieux CV laissant apparaître des divergences de dates avec le nouveau dans les mains du recruteur…» Surtout faire de son propre blog «une vitrine qu’on maîtrise», où on prendra soin de répéter souvent son propre nom. Pour que notre blog arrive en tête des pages nous concernant. Bien avant notre photo avec les cousins lors de la dernière fête familiale à Chasseneuil-du-Poitou.

Devenir publicitaire de soi même, son propre conseiller en communication, agir pour mieux se vendre. Au point qu’il faut prendre soin de répéter souvent son propre nom. Qui suis-je ? Quel est mon nom ? Ha oui il est noté en haut à droite, j’ai même mis un .net derrière pour faire moderne. Je devrais me le faire tatouer sur la main droite pour l’avoir toujours sous les yeux, en faire des produits dérivés, des t-shirts…
Je serais donc ce que j’écris, mais est-ce que j’écris ce que je suis ? La réponse spontanée tendrait à être oui, mais c’est absolument faux. On peut apprécier ce que j’écris sans pour autant m’apprécier d’un point de vue personnel, vous me lisez mais ne confondez pas mes mots et moi, Vous ne me connaissez pas vraiment, et il y a fort à parier que vous préfériez le sy! de ce blog que le sy! de tout les jours, celui en chair et en os.
Je ne suis bien qu’en 0 et 1.
Je le sais je fais fausse route je devrais défendre notre droit à rester anonyme dans ce monde où tout le monde veut devenir célèbre, Warhol avait tord.
Tout le monde aura droit à son quart d’heure d’anonymat.
Je tenterais d’y revenir plus tard et je vous rappelle en attendant ce chiffre alarmant :
En France un jeune sur deux est anonyme !
_____________________________________
A destination des recruteurs :
Moi, Sylvain Barraux, sachez-le je suis l’homme qu’il vous faut, à la fois du mon temps et du futur tout en m’appuyant sur une connaissance sans failles du passé. Je suis ce que l’on appelle un jeune homme moderne, surfant sur les tendances et les concepts. J’allie des compétences précises et pointues tant au niveau théorique que pratique dans des domaines riches et variés qui permettrons à votre société de prendre place parmi les leaders de votre secteur. M’engager ce n’est pas parier sur l’avenir, mais c’est monter dans le train de votre développement, entrer directement dans le quatrième millénaire et multiplier votre bénéfice par quatre en moins de deux semaines ! De plus je suis capable de lire l’avenir dans les adresses tcp/ip, je vous garanti le succès même dans les cas désespérés mettez moi à l’épreuve et vous ne serez pas déçu des résultats qui changeront votre vie vers le bonheur…

Mon avis m’intéresse – 26

Le 17 Fév 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Dérisoires
– Je n’aime pas quand, sur l’autoroute, une voiture derrière me fait des appels de phare quand je double pour que je rabatte pour qu’elle puisse me doubler. « Cours connard ton patron t’attend« , c’est ce que je me dis à moi-même dans ces cas là…
– Pourquoi existe-t-il tant de modèle de brosse à dent ? À chaque fois c’est la même chose on reste 5 minutes devant le rayon en se demandant laquelle choisir, celle très courbé, celle avec des trucs en plastique au milieu des poils, celle très courbée ?
C’est la même chose avec les dentifrices, ils ont tous leur spécificité, ils s’occupent (je n’ose dire soigne) d’un truc précis : la blancheur, le tartre, les gencives, l’haleine, les caries… Du coup la notion de choix, donc de renoncement n’est jamais aussi présente, si je prends un spécial tartre, cela veut-il dire que mes gencives ne seront pas entretenues ?

– Depuis deux trois jours, ici il pleut, c’est les premières pluies depuis de début de l’année, ces pluies me réjouissent car l’eau d’aujourd’hui et notre ‘vert’ de demain et de plus il fait moins froid.
Comme dirait Violaine : J’ai des problèmes décidément

5/8First...34567...Last