Toute la categorie ‘Mon avis m’intéresse’

Mon avis m’intéresse — 44

Le 21 Juin 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Violent Pays.
Tout arrive parfois, par exemple aujourd’hui un presque bon article dans le Figaro.
L’aricle s’appelle Un écrivain lynché par ses personnages, l’écrivain c’est Pierre Jourde, les personnages sont des auvergnats un peu trop bagarreurs qui ont mal pris de se voir transformer en personnage de fiction, ou de roman tout du moins.
Pourquoi je parle de ça ?
Parce que Pierre Jourde, il est classe et en plus il a de l’estomac…

Mon avis m’intéresse — 43

Le 17 Juin 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

L’image qui se répéte.
liberation.fr
lefigaro.fr
à minuit ce soir (ce matin) ce n’est pas la politique qui est à la une sur le net, non la politique doit s’effacer devant des sujets plus sérieux, devant le seul sujet sérieux : l’Amour.
La fin d’un amour, « on s’est aimé comme on se quitte » via des communiqués Afp, des rendez-vous manqués sur des plateaux télé, de déclarations sur les ondes nationales…
(tout ça est moins trivial que nos pitoyables sms et autres mails)
On fait semblant de s’intéresser à des sujets ‘graves’, on se motive pour se passionner sur des débats conceptuels, mais finalement de tout ça on s’en fiche seul compte l’Amour (et la musique évidement)
love & pop !

___________________________________________________
[+]
Y’en a un peu plus je vous le mets quand même :

et dans la même série :

Mon avis m’intéresse — 42

Le 01 Mai 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Allié Objectif.
Je ne sais pas encore pour qui je vais voter dimanche.
Je ne sais pas encore ce que je vais regarder à la télévision ce soir.
Heureusement TF1 m’aide à répondre à ces deux questions :

Le droit de savoir
Prochaine diffusion le : 01/05/2007

Proposé et présenté par Charles Villeneuve
Rédacteur en chef : Jacques Aragones
Un document de Jacques Aragones, avec Cyril Havoudjian et Fabien Galluffo

Une enquête sur la France qui triche

Faux chômeurs, RMIstes fraudeurs et malades imaginaires : enquête sur la France qui triche

La fraude sociale coûte chaque année plusieurs milliards d’euros à l’Etat et contribue largement au déficit des organismes sociaux. « Rmistes » fraudeurs, faux chômeurs, malades imaginaires, certains aigrefins ne manquent pas d’imagination pour escroquer la Caisse d’Allocations Familiales, la Sécurité Sociale ou encore les Assedic. Un exemple : Thierry a quarante-quatre ans, vit à Roanne et a réussi l’exploit de vivre des Assedic depuis vingt-quatre ans ! Grâce à ses indemnités chômage et aux allocations logement, il a même réussi à devenir propriétaire d’un trois pièces. Comment ce « pro de la farniente » réussit-il à contourner le système et à passer à travers les mailles du filet depuis si longtemps ? En plus des fraudeurs à la petite semaine, il existe depuis quelques années des escrocs très organisés qui pillent les systèmes sociaux à très grande échelle. Comment s’y prennent-ils ?

Enfin, la France détient un triste record : celui du nombre de jours d’arrêts-maladie : 231 millions en 2006. La Sécurité Sociale estime qu’un arrêt sur cinq est injustifié. A qui la faute ? Aux salariés qui jouent aux malades imaginaires, aux médecins complaisants prêts à tout pour garder leurs patients ou à la Sécurité Sociale qui effectue trop peu de contrôles ? Pour enrayer les arrêts-maladie abusifs qui coûtent très cher à la « sécu » et pénalisent aussi les entreprises, certains employeurs font appel à des cabinets privés qui mandatent des médecins experts pour contrôler, à leur domicile, les éventuels tricheurs. Ces contrôles sont-ils efficaces et les médecins qui les effectuent réellement impartiaux ? Qui sont ces centaines de milliers de Français qui trichent ? Pourquoi certains d’entre eux essaient-ils de vivre de prestations sociales usurpées plutôt que de travailler et les contrôles opérés par les organismes sociaux sont-ils adaptés à la situation ?

Mon avis m’intéresse — 41

Le 21 Avr 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Simplicité.

Mon avis m’intéresse — 40

Le 23 Fév 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

10’k.
Pour des raisons de date qui m’échappe nous sommes encore en hiver, pourtant la nature à décider de ne pas respecter cette temporalité, de nos jours plus personne ne respecte rien, c’est terrible. Donc toute cette semaine le ciel était totalement bleu, et les températures plus que clémentes.
Lundi matin j’ai reçut un disque — Fred JimenezIl est temps maintenant — qui colle parfaitement à ce printemps précoce, d’ailleurs ça ne trompe pas sur ce disque on trouve un titre qui est « c’est le printemps« . Leger comme une hirondelle sur une Louise Bonne, gracieux comme de la pop anglaise, un rayon de soleil en somme. Si Fred J. était plus anglais que suisse, il ferait la une de tout les journaux censés être musicaux, au lieu de ça ils préfèrent encenser des fils à papas parisiens à mini vague (aka le jeune groupe (con) préféré des vieux (cons) qui veulent faire jeunes (crétins)).
—Regarde un peu la France (regarde un peu ma frange)—
(…)
Ici on ne trouve que des perles, un disque d’une cohérence rare, avec des cœurs comme seuls savaient en faire des anglais et des surfeurs, une pop sautillante d’un autre temps mais sans nostalgie, ce n’est pas un disque hommage mais bien de création dont il s’agit ici.
Si musicalement Il est temps maintenant est parfait, parfois niveau texte c’est un peu moins admirable, mais leur légèreté colle plutôt bien à l’ambiance et ils évitent brillamment le coté pénible et systématique de la chanson française à savoir les rimes dictionnaire (amour/toujours) et les jeux de mots laids. Il se moque d’ailleurs de ces derniers dans « la came isole » où on en trouve une belle brochette : «On ne peut indéfiniment / Trop jouer avec les maux / On finit le cerveau lent / Serré dans un étau». De plus chanter en français est toujours un risque car parait-il ça ne ‘groove’ pas le français, ce lieu commun numéro 7827, est démenti par Fred qui réussi l’exploit de faire groover des mots comme, en vrac : radiateur, frigidaire, camping, gris métallique… Et ça moi je dis chapeau !
Bref en deux mots : la classe.
& d’ailleurs des chansons avec des trompettes ne peuvent pas être de mauvaises chansons…

Mon avis m’intéresse — 39

Le 11 Fév 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

La Folle et Véritable Vie
de Luigi Prizzoti.

La Folle et Véritable Vie de Luigi Prizzoti

Je suis très client d’Edouard Baer (plus qu’un homme une carrière à la télévision, au cinéma et même au théâtre), parce que franchement Edouard, il est génial. Hier j’ai donc vu « La folle et véritable vie de Luigi Prizzoti ».

Qu’est-ce que c’est ? C’est un spectacle de music-hall.
C’est-à-dire qu’il y a de la musique (un grand orchestre de 5 musiciens avec leurs instruments) et beaucoup de monde sur scène. Du monde qui chante, qui danse, qui joue la comédie. Luigi Prizzoti, c’est Edouard Baer. Qui est-il ? D’où vient-il ? Pourquoi ce nom italien ?
En 1h30 de folie, une succession de tableaux joués, chantés, mimés ou pourquoi pas jonglés par Edouard et toute une troupe très hétéroclite, nous allons tenter de répondre à ces questions et raconter le destin extraordinaire d’un homme méconnu et génial.
Apparenté à mille formes de spectacles entre « Ziegfield folies », « Branquignoles » et « Muppet-show » en chair et en os, entre le cirque moderne, la comédie musicale et le théâtre.
La folle et véritable vie de Luigi Prizzoti, c’est aussi une vraie troupe folle et chaleureuse (si, si) sur scène.

Bref c’est à mi-chemin entre le cirque, le spectacle de rue et le théâtre, c’est drôle plein de trouvailles & d’imagination. Evidemment c’est très proche du Grand Mezze en plus cohérent en plus accrocheur. Evidemment je pourrais en dire mille choses mais comme je suis très client d’écouard ça se résumerait simplement en « gé-nial, gé-nial, gé-nial, gé-nial »…
Je sais c’est très percutant comme avis.
 Luigi Prizzoti aka Edouard Baer
 Luigi Prizzoti - L’oiseau bleu
Luigi Prizzoti
Luigi Prizzoti - Maman ours

Mon avis m’intéresse — 38

Le 22 Jan 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Rien 2.0.
Plein de petites pensées me viennent quand je regarde le monde du net, en voici quelques unes, que j’aurais mieux fait d’ettayer, d’argumenter plutôt que de les lancer comme ça, c’est-à-dire vite et n’importe comment :
Les acteurs du web actuel on un gros problème, c’est la crédibilité quand on dit internet on pense à des jeunes à lunettes qui jouent aux jeux et téléchargent de la musique (et du porno) or depuis deux ans environs ce sont surtout des investisseurs qui n’ont rien de sympathique pas comme au temps de la net économie, où tout le monde était beau et jeune… Du coup ils se prennent excessivement au sérieux avec un jargon comme on en ose même plus dans les vraies boites pas virtuelles. Les ‘acteurs du web’ ne sont pas gauchiste mais bien inféodé au libéralisme. Il parle d’un monde qui n’existe pas, ils répondent : le web 2.0 ça correspond à peu de monde (démographiquement) mais ça correspond à un espace de plus en plus fréquenté sur Internet. Faire croire que les gens gagneront leur vie grâce au web 2.0 c’est de la foutaise, à moins qu’ils ne deviennent répondeurs téléphonique enfin Hot-lineur. Le web 2.0 a remplacé la télévision parait-il, en plus c’est mieux puisque l’utilisateur devient producteur de ‘contenu’ du coup c’est rentable pour TF1 ou Google, y’a que les tuyaux à payer, mais c’est la même merde. Rare sont les vidéos ‘homemade’ qui sont intéressantes souvent c’est video-gag en moins drôle. Les télés recycleront leurs animateurs dans du coaching généralisé pour pouvoir formater et reformater dans le bon sens les producteurs de contenu. À moins que mieux : ils s’auto-formatent eux même ! Warhol avait raison mais ce n’est pas un quart d’heure de célébrité mais ce sont les 100 commentaires et le nombre de pages vu. Je déteste la manière qu’ont ces néo-rien-wannabe à se vanter de leur ‘pages vues’ et autres visiteurs uniques, des grands enfants qui aiment à se la comparer. Moi j’en ai une plus grosse…
La prochaine fois je m’énerverais tout seul contre les blogs bd, cet agrégat d’encre gâché, pour non seulement ne rien dire mais en plus avec une prétention rarement vu dans les blogs textuels.

Mon avis m’intéresse — 37

Le 18 Jan 2007 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

Songitique.
En général sur ce blog je ne parle jamais de politique non pas par principe ni par manque d’intérêt pour celle-ci (en réalité ça me passionne la politique) mais parce que ‘la politique c’est compliqué ma bonne dame’ et qu’à part donner des avis définitifs sans intérêt, je ne dirais pas grand chose. Mais en ces temps de campagne électorale où il faut donner son avis sur la petite phrase de la veille, sur les patrimoines, sur les tenues, sur les vies conjugales, sur tout mais surtout sur du rien, je me dois d’y aller de ma contribution qui m’intéresse (et je dois bien être le seul et cela sera sans doute la seule (de contribution)). Je crois qu’en fait je déteste l’élection présidentielle qui focalise l’attention sur une seule personne plutôt que de s’intéresser aux choix de société comme par exemple ‘dans quel monde voulons-nous vivre ?’. Mais bon à force de répéter que les idéologies sont mortes certains ont finit par le croire (souvenez vous : ‘mon programme n’est pas socialiste’). Du coup tout ça se transforme en choix ‘à la con’ voir même en non choix, on a réussi à faire croire qu’envoyer un sms pour virer Kévina de la star ac est plus important et impliquant que de voter parce que c’est bien connu ‘c’est tous les mêmes’… Le pire c’est que les candidats jouent aussi ce jeu de la superficialité et de l’absence de fond.
Hier midi dans le Fou du Roi sur France Inter Frédéric Martin a signé une chanson qui résume assez le fond de ma pensée :

Mon avis m’intéresse — 36

Le 03 Nov 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

DDM – FDR.
J’aime à rire de la mort, je n’y peux rien c’est comme ça. Je sais bien que ce n’est pas toujours du meilleur gout, loin de là. Il m’arrive même parfois de scénariser mon enterrement et de distribuer virtuellement mon maigre héritage… Pour mon enterrement je veux du sobre une simple fanfare jouant mon morceau préféré de tout les temps : Dernier Domicile Connu (Version 2) de François De Roubaix.
Pas seulement parce que j’aime ce morceau, qui est à mon sens un des plus beau jamais composé par la main de l’homme, ne chercher pas à me convaincre du contraire ce morceau provoque en moi des je ne sais quoi irrationnels, mais aussi parce qu’en fait c’est toute l’œuvre de François De Roubaix qui est extraordinaire
Sous un post du 28 janvier 2006 hier j’ai trouvé ce message anonyme :

La biographie de François de Roubaix vient de paraître aux éditions Chapitre Douze. Elle comprend 560 pages, plus de 400 illustrations, la filmographie et la discographie complète du compositeur, ainsi qu’un CD audio et un DVD. Quelques pages du livre sont consultables sur le site de l’éditeur à l’adresse suivante :
http://www.chapitre12.com/De_Roubaix_charmeur.htm

Evidemment cent soixante euros c’est un peu cher, mais bon… Je vais craquer c’est juste une question de temps… Je rajouterais que le 20 novembre 2006 sort le volume deux du Monde Electronique de François De Roubaix
 Le Monde Electronique Vol.II Francois De Roubaix
Si par malheur vous ne le connaissez pas, écoutez l’émission Système Disque diffusé le 3 décembre 2005 par France Inter :

Avec :
Jean- Pierre PELLISSIER – Ingénieur du son
Stéphane LEROUGE – Spécialiste de musiques de films, concepteur de la Collection Ecoutez le Cinéma chez Universal Jazz
Programmation musicale :
Le vieux Fusil / Les grandes Gueules
Laetitia (Interprète Alain Delon)
La Scoumoune
Générique Chapi Chapo
Remixe du Samouraï (Nicolas Errera)
La Vendetta
L’Antarctique

Télécharger Systeme Disque – Hommage à De Roubaix
8.63 Mo

Mon avis m’intéresse – 36

Le 26 Oct 2006 — par sy!
dans Mon avis m'intéresse

L’art contre les masses.
Lu sur homme-moderne.org :

Un homme va mourir, il ouvre un blog. Une femme prend un amant, elle ouvre un blog. Une jeune adolescente pense au suicide, se sent mal dans ce monde, ouvre un blog. Un chien traverse la rue. Il est 12 :27, il est 6 :58 PM, posté à 08 :32 :45 par. Craché par, Balancé par. mardi, 1 février 2005, le jour d’avant, le jour d’après. Un chien traverse la rue. Commentaires. Plus d’infos sur moi. Auteur. Page Suivante. J’observe de ma fenêtre un combat de SDF, la police n’intervient pas. J’update. Commentaires.
(…)
C’est fini, fulgurante histoire du blog à travers les âges, en 7 ans c’est fini tout Internet est blog, tout visiteur est auteur, tout chien qui traverse la rue est date heure, tout auteur est visiteur, toute date heure est un chien.

De l’inutilité des blogs, du mélange des auteurs et des lecteurs… Comme si les blogs privaient les artistes de quelques choses, comme s’il y avait des domaines réservés, tout le monde peut devenir artiste argh ! Non il y en a des vrais des faux et des bloggeurs. Sur les blogs des chiens écrasés, tous les blogs traitent des chiens écrasés en fait, l’utilisateur n’est pas artiste puisque il sert simplement de l’outil… En fait, j’ai rarement vu des bloggeurs se disant artistes, mais j’ai vu des artistes se prétendant bloggeurs. Je ne parlerais même pas de la posture d’artiste parce que moi aussi Ich Bin Ein Artist.
Un blog ça ne sert à rien, c’est souvent vide et creux, c’est juste un moyen de dire « Mon avis m’intéresse », comme laisser une trace introuvable dans un espace virtuel, un caillou sur une montagne et alors ? On devrait se réjouir d’un retour de l’écrit certes pour ne rien dire, et la fabrication d’image certes pour ne rien montrer…
Dans ce monde où le tout se mêle au rien et où un rien est érigé en art un peu plus de rien dans le rien, je comprends que certains trouvent que ça fait beaucoup.

4/8First...23456...Last