Toute la categorie ‘Ma vie m’intéresse’

Ma vie m’intéresse – 25.2

Le 19 Juil 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Sans vu
Je ne vois plus rien, j’y vais à l’aveugle, tout est d’un flou orangé même pas agréable, je ne peux plus rien faire, plus lire, plus écrire, plus rien, la droite se confond avec la gauche, le milieu avec le bord, les repères n’existent plus, plus rien n’est beau, plus rien n’est laid, plus rien n’existe vraiment, qu’en est-il de l’existence quand tout devient invisible, qui me prouve que cela est, si cela n’est même pas perceptible, où s’arrêter, où commencer, je ne vois même pas où mettre les points d’interrogation, les boussoles indique seulement le nord, il est perdu, comment placer le point d’insertion, même avec les yeux rivés, rien n’y fait, que faire d’autre que de se résoudre, attendre et passer à autre chose, porter son regard sur d’autres lumières, puisque celles d’ici ne brillent pas pour moi.

Je parle de mon écran, enfin je crois.
______________________________
PS1 : Petite mise à jour radio.blogesque : CalexicoFade (live)
PS2 : Petit jeu pour les soirées d’hiver compter combien de fois j’ai utilisé le mot rien dans le texte ci-dessus, puis dans tout le blog, puis faire des statistiques, par mois, par semaine, par post… enfin un utile hiver.

Ma vie m’intéresse – 26

Le 16 Juil 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Oiseau d’été
Le temps passe vite parait il, c’est encore plus vrai en été, entre des déménagements, des remplacements, des déplacements et des barbecues (soleil oblige), pas beaucoup de temps à passer devant l’ordi, dehors tout le monde dehors.
En plus je n’ai toujours pas changer mon écran donc c’est pas très agréable et même possible de rester devant l’ordi (cf Ma vie m’intéresse – 25).
En plus niveau pensées je tourne un peu totalement en rond, du coup j’attends septembre, pour que viennent les grandes migrations, pour que vienne l’oublie, et parce que l’automne est toujours plus utile que l’été.
En plus j’ai plein de chose à faire mais je repousse tout à demain.
En plus je me perds dans de grandes pièces vides.
En plus j’ai trois mots de vocabulaire.
En plus je n’aime plus que le bleu.
En plus je n’ai plus qu’une pensée.
En plus je n’ai plus de santé.
En plus je sais que je ne sais plus rien.
En plus tout est vide.
En plus tout est éphémère
En plus…

En plus je chantonne…

Oiseau de paradis, où est le Paradis ?
Oiseau du grand mystère, oh quel grand mystère
D’une noyade je veux dans tes grands yeux
Tuer mon corps amoureux
Tuer l’amoureux

Vivement l’automne que les feuilles tombent et que l’on oublie tout.
« Aaaarrrrgggghhhh ! » voilà un mot qui revient souvent.

Ma vie m’intéresse – 25

Le 09 Juil 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

R.I.P.
mon écran
Mon écran est mort, apres cinq ans de bon et loyaux sevices…

Si vous avez un écran TFT dont vous ne savez pas quoi faire pensez à moi, si vous n’en avez pas pensez que j’accepte assez facilement les dons et autres cadeaux.

Ma vie m’intéresse – 24

Le 20 Juin 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

L’essentiel c’est important

Dans la vie, l’essentiel est de porter sur tout des jugements a priori. Il apparaît, en effet, que les masses ont tort, et les individus toujours raison. Il faut se garder d’en déduire des règles de conduite: elles ne doivent pas avoir besoin d’être formulées pour qu’on les suive. Il y a seulement deux choses : c’est l’amour, de toutes les façons, avec des jolies filles, et la musique de la Nouvelle-Orléans ou de Duke Ellington. Le reste devrait disparaître, car le reste est laid, et les quelques pages de démonstration qui suivent tirent toute leur force du fait que l’histoire est entièrement vraie, puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre. Sa réalisation matérielle proprement dite consiste essentiellement en une projection de la réalité, en atmosphère biaise et chauffée, sur un plan de référence irrégulièrement ondulé et présentant de la distorsion. On le voit, c’est un procédé avouable, s’il enfut.

La Nouvelle-Orléans.
10 mars 1946.

C’est l’Avant-propos de L’écume des jours de Boris Vian, je suis retombé sur ce bouquin ce week-end, les pages ont toutes jaunies mais il est encore dans un état impeccable. Si mes souvenirs sont bons (je sais que, pour le coup, ils le sont), je l’ai lu en quand j’étais en seconde, au début des années quatre-vingt dix. En le retrouvant je me suis dit « je le relirais bien ! », pour l’instant je me suis arrêté à l’avant-propos, tout est déjà dit, ou presque.

Ma vie m’intéresse – 23

Le 13 Juin 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Annie Hall

ANNIE : … You read « Death in Venice. »
ALVY : Hey, you didn’t read « Death in Venice » till I bought it for yuh.
ANNIE : That’s right, that’s right. You only gave me books with the word « death » in the titles.
ALVY : That’s right, ’cause it’s an important issue.
______________________
Voilà ça m’a beaucoup fait rire ce soir…

Ma vie m’intéresse – 22

Le 07 Juin 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Total plagiat*

_________________________
Totalement plagié sur un stip de moins d’un quart de seconde pour vivre de Lewis Trondheim & J.C. Menu à l’Association . 2-909020-65-7

Ma vie m’intéresse – 21 – Musique

Le 01 Juin 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Too much sun
Drôle d’état, alors qu’il ne reste que vingt jours à attendre un inutile été :

I know, I feel it in my bones
I’m sick, I’m tired of staying in control
Oh yes, I feel a rat upon a wheel
I’ve got to no what’s not and what’s real
Oh yes I’m stressed, I’m sorry I digressed
Impressed you’re dressed to SOS

Du coup j’ouvre grand les fenêtres
(laissons, laissons entrez le soleil, ça se fait parait-il)
et mets la musique à fond, avec plein de guitares…
ça ne sert pas à grand chose
mais au moins je n’entends plus les pelleteuses du futur immeuble d’à coté
et surtout je n’entends plus mes propres pensés…

La playlist :

The DearsHeathrow Or Deathrow
The Long BlondesGiddy Stratospheres
Art BrutEmily Kane
Kaiser ChiefsEveryday I Love You Less And Less

On n’a pas tous la chance d’avoir des Emily Kane à se souvenir, des retrouvailles à espérer…
Il faudrait aussi que je mange quelques choses depuis quelques jours mon alimentation laissé à désirer, subtil mélange de grignotage et de jeûne…
Ça ne va pas fort comme on dit alors puisque c’est comme ça je vais refaire un café et zapper la vaisselle.
Et ce soir j’ai prévu de rire avec celui qui rit et de pleurer avec celui qui pleure, je ne sais pas pourquoi mais bon…
L’émotion & la joie des autres finiront bien par être communicatives.

Évidemment vous pouvez retrouver les morceaux sur la Radio.blog ci-contre

Ma vie m’interesse – 20

Le 23 Avr 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

1+1+30=0
Aujourd’hui je fête mon année d’inactivité. Le mois prochain sera la première année de ce présent blog. Le mois dernier je fêtais trente ans d’existence. Trop d’anniversaire tue-t-il l’anniversaire ? C’est en tout cas trois événements aussi exceptionnel qu’inutilement grandiose, en trois mois. Ce qui méritait quand même bien d’en parler un peu. Trois réjouissances qui soulèvent autant l’euphorie, la joie, la liesse, l’engouement qu’ils apportent des réponses aux questions qu’ils soulèvent.
Et après ? Quel bilan ? Que faire ? Qu’ai-je fait de mon temps ? Comment l’ai-je dépensé ? Quel vains transports à subir encore ?

Cruel, il est donc vrai que cet objet t’enflamme,
A de si vains transports abandonne ton âme,
Puissent les justes Dieux, par cette folle ardeur,
Punir l’égarement de ton barbare coeur.
(1.)

Oh, à un bout de désirs
Quand le cœur défaille
Quand la vie est de sang et de paille
A bout de désirs
Sans fin on s’attarde
Prisonnier d’un corset de larmes
Oh Marquis oh quel est ce temps ?
Qu’allons-nous y faire finalement ?
(2.)

Cessons là ce jeu sans fin de la citation, qui finalement n’apporte pas grand-chose. Et osons utiliser nos propres mots quitte à tomber dans une banalité affligeante : Tant de questions si peu de réponse. L’avantage avec le lieu commun et la banalité c’est l’universalité de ceux-ci et le sentiment de supériorité qu’il donne au lecteur, alors que pour celui qui l’écrit ou l’utilise, il y a le sentiment naïf d’avoir trouvé la pierre philosophale, d’avoir réussi à placer des mots justes sur de l’indescriptible, avec toujours ce sentiment d’unicité, de personnalité propre. Ce sentiment qui nous pousse à dire je au lieu de on , ce sentiment si rassurant qui pourrait presque nous convaincre de notre propre existence, et d’un sens à celle-ci.
En ces mois de commémorations futiles, au moins une réponse m’a été apporté par un ami fidèle que l’exil à rendu plus lucide que moi : « (mon) blog reflète fidèlement ce qui se passe partout ailleurs. C’est-à-dire rien. Mais raconté de centaines de façon différente. Tous les moutons disent aussi « pas glop – pas glop ! ».

Nos vies sont un lieu commun.
Nos vies sont un robinet d’eau tiède.

Reste à savoir si Les androïdes rêvent de moutons électriques et inversement.
__________________________________
1. Pygmalion, Ballot de Sovot d’après Houdar de Motte, 1748, & 1754.
2. Marquis, JLM, 2004.

Ma vie m’interesse – 19

Le 04 Avr 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Concours
Pour la première fois de ma vie je suis inscrit à un concours de la fonction privé :

Objet : confirmation d’inscription n° XFY255EGGE23
Madame / Mademoiselle / Monsieur, (1)
Le centre d’examen DG à l’honneur de vous déclarer inscrit(e) aux épreuves d’admissibilité du concours de :

DOCUMENTALISTE DE SA PROPRE VIE.

Les sujets sont libres, ainsi que la forme choisie. Vous devez impérativement adresser vos rédactions en ligne à l’adresse électronique indiquée ci-dessous. La périodicité de la remise des devoirs n’est pas déterminée, pas plus que leur quantité.

Toutefois, nous vous informons qu’une absence de réponse de votre part sur une période de plus de 21 JOURS OUVRABLES (2) entraînera votre révocation du centre d’examen (3).

Veuillez recevoir, Madame / Mademoiselle / Monsieur (1), l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Centre d’examen DG.
____________________
(1) : Rayer les mentions inutiles
(2) : A compter d’aujourd’hui, 04 Avril 2005. Le décompte s’effectuera par la suite au jour de la réception du courrier + 1.
(3) : Une dérogation aux épreuves écrites et / ou une prolongation de la durée légale de réponse autorisée peut être facilement obtenue auprès du centre en sollicitant l’un ou plusieurs des formulaires suivants :
– FREQUENCE DE CONNECTION AU WWW SPORADIQUE
– RENVOI A MON BLOG (QUI NE DIT RIEN)
– ANALPHABETISME (à faire remplir et authentifié par un tiers)
– LECTURE ET ENVOI DE DOSSIERS DE PRESSE
– VIE DITE ACTIVE TROP ACTIVE
– VIE DITE ACTIVE TROP PASSIVE

Je sais bien que suivant les termes de la note (3), je pourrais assez facilement obtenir une dérogation, j’ai en effet un blog qui ne dit rien et j’ai de plus une vie dite active trop passive. Toutefois je vais quand même essayer de décrocher le titre envié de Documentaliste de Ma Propre Vie. Car un diplôme, un concours quel qu’il soit, est toujours bon à prendre…

Objet : Accusé réception de la confirmation d’inscription n° XFY255EGGE23
Monsieur,
Pour reprendre le célèbre mot de Zola à la une de l’Aurore, J’ACCUSE, réception de mon inscription aux épreuves d’admissibilité du concours de :

DOCUMENTALISTE DE SA PROPRE VIE.

En signe de confirmation et de validation de mon inscription veuillez trouver ci-joint une image réalisée spécialement pour ce concours, en ce jour (l’image le prouve).
Je prends très bonne note qu’à tout instant je pourrais par l’envoi d’un simple lien vers le site de mon choix, si celui-ci est une Tentative de blog égocentrique à caractère inintéressant et ininformatif, profiter d’une dérogation aux épreuves écrites et / ou une prolongation.
Veuillez accepter, monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
SB aka sy!
Piéce jointe :

J’espère réussir… mais comme toujours dans ce genre de choses beaucoup d’appelés peu d’élus.
____________________________________
Edit du 5-04
j’ai déjà reçu une réponse :

Cher Monsieur SB aka sy!,

Nous vous remercions pour votre inscription ainsi que pour la promptitude de votre réponse.
Vous recevrez dans les meilleurs délais les formulaires (implicitement) requis.

La commission du centre d’examen DG examine si votre demande est recevable selon les critères en vigueur [Cf. brochure «Comment maintenir des liens amicaux à distance : le cas des messageries électroniques», chap. 12 : «Humour drôle ou humour pas drôle ?», p. 23 (1)].

Il vous est en sus rappelé qu’il est vain de « faire l’original » (ib. p.
17) et qu’un texte plus personnalisé et davantage documenté est une condition nécessaire pour obtenir le titre inestimable de DOCUMENTALISTE DE SA PROPRE VIE (car sans valeur d’échange, cf. ib. p. 1).

Le département ibérique des relations internationales du centre d’examen DG se réjouit d’avoir reçu ce jour des nouvelles en langue catalane d’un périple à Calcutta (Inde). Il vous appartient de décider si les futurs échanges avec le centre d’examen prendront une tournure cordiale, amicale voire intime, plutôt que froidement bureaucratique.

Bien à vous,
Pour le Centre d’Examen DG : DG.
__________________________
(1) L’avez-vous égarée ? Elle est malheureusement aujourd’hui épuisée. Peut être pourrez-vous consulter à profit les archives du site :
http://www.avoirunboncopain.fr

Ma vie m’interesse – 18

Le 25 Mar 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Un de +
voilà…

Que dire de plus…
Juste se rappeler que « Nous entrons en insouciance » et que la vie est une Bostella…
(Et comme dirait D.G lui aussi membre du club select des trentenaires, « Que peut-on rêver de mieux pour son trentième anniversaire que d’entrer dans un club où l’on ne porte pas forcément la cravate ? »)

11/13First...910111213