Toute la categorie ‘Ma vie m’intéresse’

Ma vie m’intéresse – 34

Le 20 Août 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Mon Œil
Hier pour me faire des nouvelles lunettes, histoire d’y voir enfin clair, (même si je doute) l’ophtalmo a remarqué je j’avais un léger strabisme, pas très grave et corrigeable via un orthoptiste (je ne savais même pas que cela existait, pour faire simple c’est comme un kiné mais pour les yeux). J’ai alors cherché un peu sur internet pour voir ce que je trouvais sur mon nouveau défaut… J’ai donc un léger défaut de parallélisme des yeux, s’accompagnant d’une déviation de l’œil gauche vers l’extérieur, j’ai lu aussi que ça pouvais avoir plusieurs causes : fatigue, choc émotionnel…
Ha ben oui je comprends mieux… Encore un des nombreux symptômes de la Maladie d’A. Ça m’apprendra à loucher sur l’inaccessible…

Ma vie m’intéresse – 33

Le 20 Août 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Retour
D’habitude quand je rentre à pied chez moi, quand je retourne dans mes hauteurs, certes moins hautes que d’autres, je suis toujours un peu affligé, toujours un peu attristé… je repasse la journée, les événements récents en revue, les rencontres, les non dits, les cafés, l’eau qui coule et qui arrose, ce soir n’a pas dérogé à la règle sauf sur un point, même si mon niveau de réussite avoisine toujours le zéro absolu, voir même les nombres négatifs, j’arborais presque fièrement un sourire sur mon visage, pourquoi ? Je ne suis pas sûr moi-même de le savoir, je me souviens que les seules choses qui me venaient en tête pendant ces longues minutes à marcher étaient : « Tout cela n’a aucun sens, tout cela est absurde, tout cela en est drôle tellement tout ce la n’a aucun sens, tellement tout cela est absurde, une sorte de grand n’importe quoi en encore plus grand… » enfin des pensées de ce style sans doute en pire, ou en plus drôle. Ce que je sais c’est que j’ai dû me réfréner d’avoir quelques démarches ridicules…
Un retour étrange pour une bizarre soirée, alors que même si je ne l’avais pas vu venir, j’ai ressenti la maladie, je suis donc plus atteins que je ne le pensais, mais avec quelques bons antibiotiques…
Mais qu’importe ? Cela n’a plus de sens en fait ! Les départs sont imminent alors à quoi bon poser les questions que l’on sait sans réponse ?

Un, deux, trois,
J’oublie tout ça,
Quatre cinq six,
J’oublie les délices,
Sept huit neuf,
Besoin de rêves neufs
Dix onze douze,
Maybe born to loose..

Mais sinon…
…M’entendez-vous rire ?
_____________________________________
PS : c’est étrange mais en relisant ce post, je me rends compte qu’il est très egocentrique, ou en tout cas très codé, dans le sens où moi je sais à qui je parle et ce que je veux dire, je sais à qui je destine ces inutiles mots et dans le même je sais qu’elle n’entend pas. C’est comme si je parlais tout seul mais à plusieurs. Il était question de vider son sac hier… Non ! Même pas en rêve…

Ma vie m’intéresse – 32

Le 19 Août 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Auto-promo
Histoire de penser à d’autres choses, je fais quelques mises à jour sur mon site en buvant des cafés, je reprends de vieilles idées que j’actualise, toujours recommencer, toujours avancer et finalement toujours répéter.
A défaut de vider mon sac je vide mes poches.

Ma vie m’intéresse – 31

Le 09 Août 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Jeune pluie…
Depuis deux trois jours j’ai de drôle de guigligli dans le ventre, je dois couver quelque chose, j’ai bien une petite idée (derrière la tête évidemment) de quoi il en retourne, mais rien n’est confirmé, les docteurs que je fréquente (et pas seulement les lundis et jeudis) réservent leur diagnostique, mais leur sourires en coin m’inquiète tout de même un peu. Serait-ce un problème d’alimentation, de digestion, d’obsession ? N’écouterais-je pas les bons conseils, la bonne musique ? Ne serais-je pas assez à l’écoute de mon corps et de mon cœur ? (cette dernière phrase m’a été soufflée par un spécialiste du new-age) A mon sens il doit juste s’agir d’un problème de perception ou d’acceptation du fameux « principe de réalité ».
« Ça me fait soucis » quand même.
Reste à trouver les solutions nécessaires, commençons par la patience, croyons en l’oublie et allons tout droit en baissant les yeux

Il fait très beau dehors, un grand soleil, des températures de saison plus qu’agréables, pas ou peu de vent, mais bizarrement vu de chez moi il pleut…
la pluie vue de chez moi
_________________________________
La pensée à 0,30 € du jour :
— L' »Ailleurs » est un fantasme comme un autre,
comme l' »Amour ». —

_________________________________
L’obsession du jour :
— Aucun mystère, aucune chance. —

Ma vie m’intéresse – 25.3 (fin)

Le 07 Août 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Mais qui (qu’y) vois-je ?
Puisque l’on est sensé terminer ce que l’on a commencé,
Puisque rien n’est irremplaçable, pas même les morts,
Puisque consommer faire exister

Je vois un peu mieux, mais pas plus clair, le mois prochain je change de lunettes.

Ma vie m’intéresse – 30

Le 04 Août 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

P.M.
Petite pensé de l’après midi : Pff, j’ai pas envie. C’est long parfois les après midi surtout quand on s’est réveillé tôt, je passerais bien le reste de la journée ailleurs, je ne sais pas où mais ailleurs. Ailleurs l’air est meilleur, c’est bien connu. En même temps je n’ai rien de mieux à faire que de relever des numéros assez obscurs en série, tel que CDP511K2RT, je ne comprends même pas ce que cela veut dire, je ne comprends plus grand-chose d’ailleurs, j’ai bien peur d’éprouver des sentiments contradictoires, que faire d’autre à part se laisser porter par le temps et les événements ? Se prendre en main ? Et puis quoi encore ? On a le pouvoir de décision d’une huitre ou on ne l’a pas, moi je l’ai. Certes ma coquille n’est pas calcaire, mais très perméable, je ne suis pas perlier c’est certain. Il parait que Casanova commençait ses repas en mangeant 12 douzaines d’huîtres, allez savoir pourquoi…
Punaise comme je m’éloigne et me perds je ne sais plus d’où je viens je ne sais plus où je voulais aller, je me retrouve dans bassin d’Arcachon sans bouger de mon siège, je sens que je vais me noyer, s’il vous plait n’envoyez pas de bouée.

Sur mon stylo feutre de marque Gilbert, il est écrit « Nice Day », si mon stylo le dit c’est forcement vrai, non ?

Ma vie m’intéresse – 29

Le 30 Juil 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

En vrac
Deux ajouts à la radio.blog (qui va devenir interminable, je dois en être à au moins quatre heures en version intégrale (4h29’41), et le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne sent pas trop la joie comme playlist), petits ajouts donc en clin d’œil multiples:

Une poule rabbin, c’est drôle !
Jean Louis MuratLe môme eternel

(…)
Haine pour ce faux frère
Qui porte mon nom
Si vivre est un métier
Alors je n’ai aucun don

Oui je passe des jours
Des jours assassins
Désolé amour
Sans toi je ne vaux plus rien

Pourquoi faut-il payer
En chagrin d’amour
Si le curieux boucher
Nous massacre tour à tour

Je veux revoir l’étoile bleue
Briller dans le ciel
Oh ! Pourquoi m’as tu fait Dieu
Ce môme éternel ?

Oui, je veux revoir l’étoile bleue
Briller dans le ciel
Oh ! Pourquoi m’as tu fait Dieu
Ce môme éternel ?

Quand je parlais de textes mieux écris que jamais je n’en écrirais celui-ci en fait parti, c’est sans doute une des mes chansons préférées de tout les temps. C’est étrange ces chansons où l’on a l’impression qu’elles ont été écrites spécialement pour soi, nous ne serions donc pas si unique ? Tous différents donc tous pareils ?
__________________________________
Dimanche dernier j’écrivais :

…en attendant demain en vain.

C’est déjà dit dans mon prénom.

Je me suis aperçu que je me suis auto-surnommé « syl » ou « sy! » plutôt, j’ai donc, inconsciemment enlevé ce qui était « vain » en moi par essence, on peut toujours un peu gommer mais on n’efface jamais entièrement ce qui est écrit… Mais bon la tentation est là tout de même, tout ne serait donc pas perdu ? A voir.
__________________________________
Ha ce que c’est dommage !! (ad lib)
__________________________________
Pour terminer en guise de post-scriptum une réponse et une question
— Oserais-je dire à celles et ceux qui viennent à moi que lire est inutile ?
— Surement pas, lire c’est aussi se sauver, dans tout les sens du terme.
__________________________________
Il faudrait que je reviennes sur ces trucs en vrac.
syl-totalement-vain
Je me demande si je ne devrais pas renommer ce blog ainsi…

Ma vie m’intéresse – 28

Le 29 Juil 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

écrivons nous
Afin de protéger les innocents :

Les personnages et les situations de ce récit (aka blog) étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

__________________________
A : Rectification : je ne crois plus qu’en l’inutile.

B : Nouvelle variation de « Tout change donc tout est pareil » n’est-ce pas ?
Une version de ton slogan copyleft a été énoncée, je te l’ai déjà dit, dans Le Guépard de Visconti. Dans mon souvenir, Burt Lancaster énonce un truc du genre, le regard perdu, Garibaldi « unifie » alors l’Italie. Je suis allé vérifier dans la source du film, le roman éponyme de G. T. de Lampuseda. A moins que le dernier (premier ?) mot ne vienne au mystérieux Lao Tzeu himself, cité par V.Segalen dans « René Leys » : cependant, le préfacier commente en note qu’il s’agit d’une malversation de l’auteur, citation introuvable dans les ancestraux textes taoïstes qui nous sont parvenus mais que, à tout bien considérée, reste tout à fait dans l’esprit. Y a qu’à voir : « tout tourne de bout en bout mais rien ne change« . Et puis quoi encore, L’Ecclésiaste ?
Allez, va pour l’Ancien Testament : « Rien de nouveau sous le soleil« !
Et oui, ironie suprême, l’inutile blogueur ne fait que répéter ce qui est dans l’air depuis peut être 5000 ans.

A : C’est une question qui m’avait déjà effleuré l’esprit, à un moment je me disais à quoi bon écrire, penser puisque tout à déjà été dit, écris, chanté, (vécu ?) Et bien mieux que je ne pourrais jamais le faire. Je voyais donc dans ce que je pouvais produire que de l’inutilité, du « ça sert à rien et en plus c’est tout nul comparé à _____________ », bref ça m’a bloquer un assez long moment. Puis un jour je ne sais pas pourquoi une sorte d’illumination je me suis dit : « tout a déjà été dit certes, tout à déjà été écrit certes… Mais pas par moi« , bref je me suis en quelque sorte donné l’autorisation de continuer, quitte à tomber dans une redondance et une répétition voir même un plagiat le plus bas et abject (mais bien souvent involontaire). Le seul problème c’est que mon inculture ne me permet pas de lier tout ça comme tu le fais ci bien

B : Pour ce qui est de mes réflexions au sujet « Pourquoi j’écris« , je remets mes réponses à ton message à plus tard, rien ne vaut une bonne discussion… orale.

A : Avec plaisir… Mais malheureusement je crains que mes réponses ne seront guère passionnantes, avec plein de « oui peut être » et des caisses de « je ne sais pas » pour arriver à une conclusion minable du type « j’écris pour vider ce qu’il y a en dedans de moi » ou des « j’écris ce que je n’ose pas dire, mais je n’ose pas dire pour qui j’écris » bref des formules à 5 euroceptiquecentimes, comme ce que j’écris quoi.
__________________________
Et sinon
L’alcool a un goût amer ? Le jour, c’était hier
__________________________
Et encore sinon dans le carnet daté de ce jour :

Il ne se passera rien
Il n’y aura aucun effet
Que faire de nos rêves
Croisons le fer à défaut du regard
Comment décider de ne plus vivre pour toi.

Plus tard dans le nuit je ne pense pas me tromper.

Ma vie m’intéresse – 27

Le 24 Juil 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Des trains… encore
Parfois, certains soirs, on rentre tard, et alors qu’il serait plus sage d’aller directement au lit, l’envie n’est pas l’à, juste envie d’un peu de musique…

On roule sa bille on roule sa bosse
On s’étrille on se rosse
On roule vers d’infinis possibles
On roule vers d’improbables cibles
On roule
On roule
Des mécaniques
On roule son clope
On roule en Buick
Sous la crosse et sans crick
On roule pour son boss
Pour des briques
E pericoloso sporgersi

On roule on roule on roule encore
On roule, on glisse le long du bord
On se hisse et dans un effort
Des abysses on remonte alors
On roule ses amis ses voisins
On roule sur l’or ou sur son chien
On roule sans remords et sans freins
On roule à tort on roule à jeun
E pericoloso sporgersi

« avis aux voyageurs le conducteur vient de sauter »
« avis aux voyageurs il cueille des fleurs le long des quais »
« avis aux voyageurs a toute vapeur on est lancé »
« avis aux voyageurs n’ayez pas peur allez allez »

on roule à droite on roule à gauche, on roule
on s’emboîte on se fauche
on roule en boule on roule en liesse
on roule ma poule roulez jeunesse
on roule on roule on roule toujours
on roule contre on roule pour
on roule vers d’impossible amours
on roule et le compte à rebours
E pericoloso sporgersi

On roule on roule bien dans les rails
On roule on roule et vaille que vaille
On roule pour qui on roule vers quoi
Nos vies jetées le long des voies
On roule on roule droit vers la mort
On roule on roule dans le décor
E pericoloso sporgersi

« avis aux voyageurs le conducteur vient de sauter »
« avis aux voyageurs il cueille des fleurs le long des quais »
« avis aux voyageurs a toute vapeur on est lancé »
« avis aux voyageurs n’ayez pas peur allez allez »
« avis aux voyageurs n’ayez pas peur allez allez »

E pericoloso sporgersi

Un petit air de rien, des mots pas très malin, mais tout ça suffir pour ma nuit, en attendant demain en vain.

C’est déjà dit dans mon prénom.

Ma vie m’intéresse – 26

Le 22 Juil 2005 — par sy!
dans Ma vie m'intéresse

Résumé
Alors en moins de cinq mots :
y'a rien ki va
Je pourrais faire la liste mais je préfère vous (m’)épargner ça.
Comme dit un dicton très populaire vers chez moi quand ça veut pas… ça veut pas, bon je ne sais pas trop comment sortir de là du coup je vais aller boire des cafés en terrasse au bord de l’eau en fumant clope sur clope, en lisant Libé, en me répétant pffff ! toutes les cinq minutes.
Pourquoi il comment à pleuvoir ?

10/13First...89101112...Last