Toute la categorie ‘A Complete Waste Of Time’

36, rue des Morillons.

Le 06 fév 2014 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

J’habite seul avec moi même
Dans un très vieil appartement
Poule-RabbinRue de Thionville
J’ai pour me tenir compagnie
Un Adipose, une boite à Meuh et une Poule Rabbin…

J’ai donc un petit chez moi, un appartement modeste comme on dit pudiquement, ça marche aussi avec coquet. Ce n’est pas un studio mais un appartement j’y tiens, certes il n’y a qu’une « pièce de vie » mais la cuisine est à part, je peux rentrer dedans, comme dans une vraie pièce, c’est donc bel et bien un appartement. Je crois qu’il y a aussi un balcon mais je ne suis pas certain je n’ai pas ouvert les stores depuis 2011, je vérifierai l’été prochain, ou celui d’après.
Tout ça pour dire que j’ai un petit chez moi, alors je sais un petit chez soi c’est mieux qu’un grand chez les autres (quelle drôlerie ! Je devrais penser à faire du stand up !), mais un grand chez soi ce serait quand même mieux, mais vous savez ce que c’est, c’est la crise du logement, enfin non il n’y a pas de crise du logement, il y a simplement des loyers trop hauts et des salaires trop bas… A cause de cette société de propriétaires et de recherches du profit… Mais je m’égare.
Je me rends bien compte que c’est pénible cette fâcheuse tendance que j’ai à m’égarer tout seul. Je ne suis pas dupe. Ça explique beaucoup de choses, notamment pourquoi je n’ai pas beaucoup de lecteurs.
Le lecteur qu’est ce qu’il veux ? Du sexe et des potins, du cul et des quenelles, c’est évident, mais il veut surtout des choses simples à comprendre, si possible sous forme de liste avec des gif animés, des articles qui ne partent pas dans tout les sens. Alors fatalement cette tendance pénible à m’égarer, c’est fâcheux. Du coup le lecteur, il ne vient pas, il reste chez lui à regarder le top dix des meilleurs quenelles de Youporn via Topito. Et on peut difficilement le blâmer…
A ce moment précis je crois que je ne sais plus ce que je voulais vraiment dire, je vais donc recommencer du début comme si de rien n’était, merci de marcher dans la combine avec moi, prenez ça comme du soutien psychologique…
Pouf pouf

36, rue des Morillons.

J’habite seul avec ma peine
Dans un coquet appartement
Poule-RabbinRue de Thionville
J’ai pour me tenir compagnie
Un Gaston, un Playmobil et une Poule Rabbin…

Dans mon petit appartement chaque chose est à sa place, et les moutons sous mon lit sont bien gardés (sérieusement, quelle drôlerie ! Je devrais vraiment penser à faire du wanemane !), et pourtant je perds des choses, par exemple j’ai un casque pour écouter de la musique avec mon téléphone, un casque bluetooth Sony très pratique qui me permet… Popopopo… On reste concentré, pas d’égarement.
Donc ce petit casque, en rentrant chez moi rituellement je le pose sur la table (qui est dans la pièce à vivre, pas dans la cuisine, parce qu’elle est trop petite, la cuisine, pas la table. Non mais faites des efforts on ne va jamais y arriver sinon…). Un jour comme un autre, j’ai posé mon casque sur la table, et le lendemain matin quand j’ai voulu le prendre avant d’aller au travail, il avait mystérieusement disparu… Pouf pu là !
J’ai retourné tout l’appartement en vain, Pouf toujours pu là… Il s’est envolé, ça va faire deux semaines. Comment a-t-il pu disparaître dans mon si petit appartement, ça n’a pas de sens !
A-t-il été enlevé par le lutin des chaussettes, par le lobby sionoLGBT ? A-t-il fugué ? Est-il parti en vacances au soleil ?
Tant de questions, si peu de réponse.
Pour conclure, je me permettrais un message personnel : Petit casque bluetooth de mon cœur, si tu lis ce message, je t’en supplie reviens ! Je ne te demanderai rien, ni où ni avec qui tu étais, je t’en conjure, donne moi au moins un signe de vie !
Merci de votre attention.
Et aux mauvaises langues qui ne manqueront pas de me dire que plutôt que de faire des posts sur mon bloug, je ferais mieux de ranger chez moi parce que c’est quand même bien le bordel, et ben… et ben… et ben c’est pas gentil !!

(Bon d’accord cette dernière saillie ne sera pas dans mon spectacle…)

Nous sommes revenus d’un inénarrable périple.

Le 19 oct 2013 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Ce moment gênant où tu te souviens que tu as un blog.
Ce moment gênant où tu te rends compte que tu peux écrire des phrases de plus de 140 caractères.
Plus de 140 ? Non vraiment ? Essayons…
clv_po
Alors, cette phrase n’a pour seul intérêt que de contenir plus de cent quarante caractères, (140!) ce qui est déjà bien parce que certaines phrases dont je ne parlerai pas, n’ont aucun intérêt à part leur existence propre.
Yes !
Quelle folie ! Tellement de caractères (espace compris) que je n’ai pas assez de doigts, je peux encore le faire, je n’ai pas perdu la main. Il ne me reste qu’à trouver des phrases avec du sens afin de former des paragraphes qui aient au moins un peu d’intérêt, ça c’est sans doute plus difficile. Je suis en train de me dire, que le plus simple c’est que je trouve une idée et que j’explique mon idée par des mots que je taperai sur mon ordinateur et vous du coup vous liriez les mots dans votre tête et vous comprendriez mon idée comme si vous étiez dans ma tête à moi alors qu’en fait non vous seriez toujours chez vous, sans doute en pyjama, oui comme je suis encore en pyjama j’imagine que tout le monde est en pyjama.
Alors une idée…


Bon je ne vais pas parler politique, parce que je n’aime pas les débats déchaînés à base de «Non mais tu ne peux pas dire ça, rappelle-toi quand machin était au gouvernement il n’a rien fait non plus, et les français veulent des chiffres» et de plus ça finit toujours par un «je n’aurai pas aimé être ton voisin pendant la guerre». Donc pour faire simple, on va dire que je suis un bobo réactionnaire gôchiste nazi, comme ça, ça m’évite d’avoir à parler politique.
Bon je ne vais pas parler informatique, ça me rappelle trop le travail, et j’ai surtout peur qu’on se rende compte que je n’y connais absolument rien et que ça mette ma vie professionnel en danger.
Bon je ne vais pas parler travail pour justement ne pas mettre ma vie professionnel en danger, oui vous comprenez j’ai des charges, un loyer à payer, donc je ne peux rien à dire à part que mon travail est le meilleur moment de ma semaine, voire même de ma vie, car j’y côtoie des gens formidables, dans une société tout autant formidable, c’est tellement beau que j’en chiale le soir en rentrant chez moi «Qu’ai-je fais pour avoir la chance de travailler dans ses conditions, je ne mérite pas ce travail, je suis indigne, j’aimerai tellement être à la hauteur…».
Bon je ne vais pas parler de moi, pourtant vous le savez c’est LE sujet que je préfère. Il faut dire que je le maîtrise sur le bout des doigts, surtout depuis qu’adolescent j’ai découvert ce que je pouvais faire avec mes doigts et mon corps. Mais pour un retour je ne voudrai pas paraître trop égocentriste, on me le reprocherait.

Ce qu’on va faire c’est que je vais m’arrêter là, et que je reviendrai quand j’aurai trouvé une idée, cela ne devrait pas prendre trop de temps entre deux heures et trois ans. J’ai bien conscience que vous vous sentez un peu frustré, vous êtes venu pour lire quelque chose d’intéressant et au final vous perdez juste votre temps, que je sais précieux, donc ce n’est pas sympatoche de ma part et vous seriez en droit de m’en vouloir et de m’insulter à base de mots blessants et de comparaisons avec Jean Marc Morandini. Je vais donc essayer de vous proposer quelque chose que vous ne soyez pas venu pour rien.
J’ai d’abord pensé mettre une photo coquine voire carrément porno, parce que d’abord ça fait toujours plaisir à voir, et qu’ensuite ça fait du clic une ‘photo de femme nue sans vêtement coquine’. Mais on allait encore dire que je suis obsédé et on allait en tirer des conclusions sur un je ne sais quel manque, alors que c’est juste de l’amour de l’art. Donc pas de photo coquine, sauf évidemment si vous insistez !
La solution la plus simple en fait c’est que je vous raconte un truc, pas du stand up par écrit je vous rassure.
Vous le savez sans doute, mais sans doute que vous ne le savez pas, j’ai la fâcheuse tendance à chanter tout seul playdezzce qui me fait passer au mieux pour un hurluberlu au pire pour un demeuré léger.J’ai toujours une chanson en tête, parfois des bonnes parfois des mauvaises. J’ai cette faculté assez incroyable qui consiste à n’avoir absolument aucune mémoire — je ne sais plus ce que j’ai mangé hier et je sais que j’avais un truc à faire aujourd’hui mais j’ai oublié quoi — par contre je me souviens des paroles d’un bon millier de chanson, ce qui n’a aucun intérêt, j’appelle ça ma ‘mémoire à connerie’. Comme je suis un gentil garçon (si, si) j’aime partager les chansons que j’ai en tête avec le monde qui n’en demandait pas tant, donc depuis peu chaque jour à onze heures vingt-deux (11 :22) je publie la chanson que je chantonne, ou que j’ai chantonné dans la matinée. J’en ai même fait une playlist sur Deezer que vous pouvez écouter à toutes heures de la journée ou même à vingt-deux heures onze…
Certes vous n’avez rien appris à la lecture de ce post mais au moins vous avez glané un lien avec de la bonne musique et rien que pour ça vous n’avez pas perdu votre temps et vous pouvez me dire merci.

Tick Tock Round The Clock

Le 05 jan 2013 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Mon lit est mon Tardis
plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur
me permettant de voyager dans le temps et l’espace
là où tout est possible
là où tout ne fait qu’un entre le réel et la fantaisie, entre la science et la fiction
je ne comprends pas toujours comment il fonctionne
il ne m’emmène pas toujours où je veux, mais toujours là où je dois être
là où je suis toujours victorieux, où aucune course ne me fatigue
où je suis porté par les violons virevoltants du BBC National Orchestra of Wales
toujours prêt à accepter des compagnons à son bord
(Allons-y !)
pour partager les voyages, les histoires et les aventures
et jouer avec mon tournevis sonique
certaines tombent amoureuses de moi, d’autres non
parfois elles me laissent en chemin
parfois c’est moi qui les laisse à leur époque
qui les laisse reprendre leur vie
certaines refusent d’y entrer
pourtant je n’aime pas voyager seul…
quand je le quitte je n’aime pas forcement le monde que je trouve
c’est pour cela que j’ai toujours hâte d’y retourner
pour faire de nouveaux voyages
c’est là où je finis tous les jours
c’est là où je finirai mes jours
A Sad Man With A Box
A Mad Man With A Bed
Trust me… And basically… Run…

L’Examen Populaire

Le 21 nov 2012 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

La pendule, sonnant minuit,
S’est arrêtée sur midi
A ce moment très précis
Où tu m’as dit:
« Vite soufflons la lampe, afin
De nous cacher dans les ténèbres ! »
Claude Baudelaire

(Pardon mais vous savez ce que c’est, une idée à la con faut pas la retenir…)

Spam me tender, spam me true.

Le 11 nov 2012 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

J’ai une grande passion pour les Spam, j’aime me promener dans mon dossier ‘spam’ regarder les tentatives de phishing enfin d’hameçonnage…
Et parfois entre deux propositions de médicaments, de licence de logiciels vraiment moins cher, ou même de « Devenir propriétaire pour 250euros/mois en réduisant mes impôts ». Je trouve enfin des propositions intéressantes pas de sexe non ! c’est tellement vulgaire, trivial & sale le sexe, non simplement une proposition de dialogue, de vrai amour et d’amitié sincère…

De : Vera
Objet : I want to get to know you better!
Hello! How are you?
I ’m really happy that I can write to you.
The reason why I sent this letter is that I want to start a dialogue with you.
I don’t really know what to write about myself.
Probably you ’ll go first?
I ’m very positive person who is in search of real love or a good friend.
I hope that my first experience will be pretty interesting.
Your new friend,
Vera!

Projet Avorté.

Le 28 oct 2012 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Dans la foulé de mes voeux de cette année j’avais comme projet de réaliser une série de sept t-shirt ‘musicaux’, un pour chaque jour de la semaine, j’ai fait les visuels mais je n’ai jamais été plus loin et donc fatalement je ne les ai jamais portés…

Read More

Efficience.

Le 28 juil 2012 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time


tu n’es pas assez renchaise
tu n’es pas assez rentabouret
tu n’es pas assez renbureau
tu n’es pas assez meuble
pourtant tu es là où on te pose

L’illusion du mouvement.

Le 08 juin 2012 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Vu dans Fringe
Episode 19, Saison 3 — Lysergic Acid Diethylamide

La Vie Sur Terre*

Le 06 avr 2012 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Plus j’ai du temps moins j’ai le temps, je me souviens d’une période où j’écrivais ici tous les jours, puis toutes les semaines, désormais c’est de temps en temps, voir même moins que ça encore. Plus le temps passe plus le chemin entre la tête et les mains est long et laborieux, comme si le futile devait disparaitre, comme s’il ne fallait plus qu’être efficace, faires des choses qui servent, faire ‘ce que l’on doit faire’ tout le reste peut attendre. Alors je fais des listes de choses que j’ai à faire qu’elles soient futiles ou utiles, je range ces listes dans une pochette où il est inscrit sur la couverture verte ‘En Cours/A Faire’, cette pochette est dans un carton à coté de mon bureau, sur le carton il est noté ‘Stuff & fourbi plus ou moins importants’. Ce carton est dans mon appartement, à côté du bureau, je suis très souvent dans mon appartement, assis à mon bureau. En procrastinant devant l’ordinateur, je me rapproche donc de mes objectifs.

Parfois je tire sur une cigarette à mon bureau, parfois en regardant l’immuable pont depuis la fenêtre, tiens deux soixante qui se suivent, ne pensant à rien de particulier juste distrait par le bruit des travaux à côté. Ils construisent un immeuble, souvent je passe devant le grand panneau qui annonce ‘bientôt ici, des appartements du studio au cinq pièces’ avec un dessin assez laid d’un immeuble qui s’annonce donc assez laid, c’est à ce prix qu’on réhabilite des quartiers qui n’en demandaient pas tant.

Parfois je me dis que je fume trop, alors je me ressers un verre de vin pour chasser cette idée.

Je ne me suis jamais autant balader dans Paris, j’arpente les rues, le métro, optimisant mes parcours, guettant le nom des rues pour avoir une idée d’où je suis, découvrant des lignes hors heures de pointe, tout est si calme si diffèrent, comme une autre vie. Ce ne sont pas vraiment des promenades, j’honore des rendez-vous dans des immeubles haussmanniens, ou, souvent au-delà du périphérique, dans des immeubles modernes pourtant sans doute pas HQE. Dans des salles de réunions, dans des bureaux, je parle de moi, encore de moi, toujours de moi et visiblement ce sujet intéresse mes interlocuteurs ils me relancent, me posent des questions, je me dis que je devrais leur dire que je ne rêve que d’amour d’argent et de vent en souhaitant qu’on me rende la lumière et la beauté. Mais je crains qu’ils ne comprennent pas, alors je me contente d’être plus terre à terre, d’être dans le concret, alors je me contente de parler virtualisation.

*Comme à peu près une fois par an, je relis La Vie Sur Terre, Réflexions sur le peu d’avenir que contient le temps où nous sommes de Baudouin de Bodinat aux ‘Editions de l’encyclopédie des Nuisances’, ouvrage qu’évidemment je vous recommande.

« Nous sommes les gardiens d’un idéal… »

Le 08 jan 2012 — par sy!
dans A Complete Waste Of Time

Autant dire les choses clairement : à plusieurs titres et globalement dans les grandes lignes deux mille onze fut comme on le dit pudiquement une ‘annus horribilis’, c’est à dire, comme on le dit vulgairement ‘une année de merde’. Vu que nous sommes encore en janvier, il est temps de prendre quelques plus ou moins bonnes résolutions pour l’année à venir, comme un Work in Progress…

  • changer de lunettes
  • m’occuper de mes dents
  • changer de dent
  • arreter de chercher des cheveux blancs
  • changer de coupe de cheveux
  • m’occuper de mon ventre bedonnant de trentenaire
  • changer de corps
  • arrêter d’être intéressé par des filles inaccessibles
  • changer d’orientation sexuelle
  • arrêter de m’énerver pour rien au travail
  • changer de travail
  • arrêter de rêver ma vie
  • changer de literie
  • ranger plus souvent mon appartement
  • changer d’appartement
  • manger plus de légumes et moins au restaurant
  • changer d’alimentation, végétarien ?
  • boire moins d’alcool
  • changer de boisson préférée, aquaphile, sodaphile ?
  • arrêter de parler pour ne rien dire
  • changer de langue maternelle
  • arrêter de dire mal de tout
  • changer de culture
  • ne plus m’énerver contre France Inter & les Inrocks
  • changer de radio & de lectures
  • arrêter de lire les interviews de Murat
  • changer de chanteur préféré
  • prendre soin & donner plus de nouvelles à mes amis
  • changer d’amis
  • aller voter
  • changer de président

Sachant que Tout change donc tout est pareil*, j’ai beaucoup de craintes concernant deux mille douze, mais bon… La peur n’évite pas le danger…
____________
*Et que tout s’arrange même mal.

1/1412345...Last