Mercredi, Une Journée de Travail Ordinaire.

Pas de commentaire
Le 28 janvier 2015 vers 18:18 dans Mon Quotidien Vain

Mercredi, 9h20. Au bureau, j’ai faim, envie du graisse saturé au ventre, à base de burger, j’entame mon cinquieme café, ma vie, cette lutte.
Mercredi, 9h20. Au bureau, soudain le téléphone sonne, il se passe quelque chose, ha non faux numéro. J’entame mon huitième café
Mercredi, 9h38. Au bureau, je débute la construction d’une tour Eiffel en trombone, pas à l’échelle un, en plus petit j’entame mon dixième café
Mercredi, 09h47. Au bureau j’envisage une attaque djihadiste aux RH au cri de « Code du travail Akbar », je me ravise et reprends un café
Mercredi, 10h07. Au bureau, pour donner sens à ma vie, je décide de devenir allergique au gluten.
Mercredi, 10h08. Au bureau, je réalise qu’il faut que je renonce aux Burgers, je décide donc de ne plus être allergique au gluten
Mercredi, 10h44. Au bureau, j’essaie de convaincre mes collègues qu’on peut aller manger un sandwich à 11h avant de déjeuner : Échec.
Mercredi, 11h32. Au bureau, je caresse le secret espoir qu’il y ai des frites à la cantine, avant de me souvenir que je dois faire attention
Mercredi, 11h34. Au bureau, la perspective de déjeuner d’une salade sans sauce à la cantine me plonge dans des abîmes sans fond de tristesse
Mercredi, 11h40. Au bureau, je me rend sur le site @puremedias aucune nouvelle info sur @Cyrilhanouna je m’inquiètes, j’espère qu’il va bien
Mercredi, 11h50. Au bureau je compte les minutes qui me séparent de la cantine, je suis interrompu dans cette tache par le bruit de mon ventre
Mercredi, 12h00. Au bureau, midi enfin, sur ma bouche se dessine un léger sourire, l’appel de la cantine sans doute
Mercredi, 12h07. Au bureau, je regarde l’openspace se vider, j’apprends que certains collègues « mangent à l’extérieur », malgré le froid
Mercredi, 12h15. Au RIE, j’hésite entre la Papillote de harengs façon kippers et la fricassée de veau Aveyron à la sarriette, hésiter me tue
Mercredi, 12h20. Au RIE, après de longues minutes je me décide enfin pour un steak haché/frites au grill, je me maudis d’être aussi faible
Mercredi, 12h31. Au RIE, je dépose mon plateau, le plongeur me gratifie d’un bonne journée que je ne pense pas sincère
Mercredi, 12h42. Devant le bureau, je fume une cigarette, j’ai froid, je vais vite retourner travailler
Mercredi, 12h52. Au bureau, devant mon ordinateur. J’attends 17h.
Mercredi, 13h00. Au bureau, sur ma boite mail on me propose de rencontrer des femmes russes, je trouve l’idée plaisante
Mercredi, 13h01. Au bureau, je réalise que je ne parle pas russe, je réponds au mail « avez vous des françaises ? »
Mercredi, 13h15. Au bureau, ma réserve de café est anormalement bas je m’inquiètes puis découvre un stock café dans le tiroir du bas je respire
Mercredi, 13h31. Au bureau, aventure palpitante je découvre que j’ai oublié de sauvegarder le document sur lequel je travaillais, je recommence
Mercredi, 13h32. Au bureau, en fait je l’avais bien enregistré, je l’avais juste mis dans le mauvais répertoire, mon travail n’a pas été vain
Mercredi, 13h40. Au bureau, j’imprime un document, la photocopieuse a un bourrage papier, j’invoque la loi des séries ‘quand ça veut pas…’
Mercredi, 14h01. Au bureau, je mate le site du RER C pour vérifier l’état du trafic il est normal plein d’optimiste je lance pourvu que ça dure
Mercredi, 14h15. Au bureau, Rien.
Mercredi, 14h27. Au bureau, une collègue est passée m’emprunter mes ciseaux, je l’ai informé qu’ils s’appelaient ‘revient’ elle a souri
Mercredi, 14h28. Au bureau, je repense au sourire de ma collègue, j’aime ces moments de séduction, mais elle a intérêt à me rendre mes ciseaux
Mercredi, 14h37 Au bureau, je me demande ce que je vais me faire à diner, je n’ai rien dans mon frigo mais commander un burger serait mal
Mercredi, 14h52. Au bureau, je regarde par la fenêtre, je ne pense pas qu’il va pleuvoir, mais on ne sait jamais
Mercredi, 14h57. Au bureau, je dis à voix haute « holala trois heures déjà ! je n’ai pas vu le temps passé » je me lève et vais me faire un déca
Mercredi, 15h04. Au bureau, finalement il pleut, je n’ai pas de parapluie, c’est pas ma journée
Mercredi, 15h08. Au bureau, ma collègue vient de passer dans le couloir elle m’a dit ‘oui oui tes ciseaux, je ne t’oublie pas’ mon coeur bat
Mercredi, 15h17. Au bureau, l’effet diurétique du café se fait sentir, je prends le journal et vais aux toilettes
Mercredi, 15h28. Au bureau, ma collègue a déposé sur mon bureau mes ciseaux pendant que j’étais aux toilettes, je me sens triste de l’avoir raté
Mercredi, 15h38. Au bureau, je sens poindre l’ennuie, pour m’occuper je trie mes mails et les mets tous dans le dossier ‘Courrier indésirable’
Mercredi, 15h40. Au bureau, Outlook plante.
Mercredi, 15h41. Au bureau, je retiens ma respiration tant qu’Outlook ne répond pas. Je suis tout rouge, je respire de nouveau, Outlook a gagné
Mercredi, 15h55. Au bureau, rapide coup d’oeil sur le site du RER C pour vérifier l’état du trafic, toujours normal, je croise les doigts
Mercredi, 16h00. Au bureau, j’ai faim, je ferai bien un gouter ou un apero en after work, mais malheureusement je suis sobre et au régime
Mercredi, 16h11. Au bureau, je réalise tout le travail que j’ai en retard, malheureusement il est trop tard pour m’y mettre, on verra demain
Mercredi, 16h25. Au bureau, je rassemble mes affaires en vu de préparer mon départ
Mercredi, 16h38. Au bureau, l’idée de devoir affronter les transports en commun après cette journée harassante me terrifie et m’épuise
Mercredi, 16h40. Au bureau, je ferme toute les fenêtres de mon ordinateurs, en disant dans ma tête ‘au revoir Word’, ‘au revoir Excel’
Mercredi, 16h45. Au bureau, je regarde la trotteuse de ma montre en l’encouragement pour qu’elle avance plus vite, ça ne fonctionne pas du tout
Mercredi, 16h52. Au bureau, le ‘bon bah je vais y aller’ que je lance laisse l’openspace de marbre, je pense que c’est dû à ma voix qui porte peu
Mercredi, 16h59. Au bureau, ultime effort de la journée, et le plus plaisant finalement : cliquer sur « démarrer arrêter »
Mercredi, 17h10. Sur le quai du RER C se jeter sous le métro est il me semble la meilleure façon de conclure cette bonne journée.
Mercredi, 17h11. Sous le RER, je suis bien, enfin.


A quoi pensez vous ?