High Fidelity (And Nick Forever).

2 commentaires
Tags: ,
Le 25 février 2014 vers 11:11 dans Mon avis m'intéresse, Play It Loud

Je ne suis pas fan des chaines habituellement, encore moins quand elles émanent de Facebook, mais quand la chaine consiste en une liste avec de la musique, c’est difficile de ne pas répondre…
Donc un ami me demande je cite la liste des 10 albums que j’ai du le plus embarquer, ou dont je pense ne pas me lasser, dans mon baladeur numérique… Ceux aussi qui m’ont mis une claque lors de leur découverte…
Comme il y a longtemps que je n’avais pas joué à ce jeu qui a pourtant occupé des soirées entieres (lister des albums/morceaux)* Je m’y suis plié volontiers….
Alors pour que l’exercice soit amusant il faut évidemment le faire le plus rapidement possible, sans trop réfléchir… Attention ce n’est surtout pas un classement, c’est juste dix putains de bon disques que je love avec mon petit cœur qui bat au rythme de la musique qui est un cri qui vient de l’intérieur !

Montages

Belle and Sebastien – Tigermilk
Neil Young – After the Gold Rush
Jean Louis Murat – Mustango
Florent Marchet – Rio Baril
Saint Etienne – Good Humor
Arnaud Fleurent Didier – Portrait du Jeune Homme en Artiste
Michel Legrand – Les Demoiselles de Rochefort
Super Furry Animals – Phantom Power
Lightspeed Champion – Falling Off The Lavender Bridge
Erik Arnaud – L’Armure

Quelques remarques :
1. Je pourrais faire une seconde liste qui serait la liste de 10 albums que j’ai honteusement oublié dans la liste des 10 albums que j’ai du le plus embarquer, ou dont je pense ne pas me lasser, dans mon baladeur numérique… et ainsi de suite, mais les oublis font partie du jeu et du plaisir, et permettent de recevoir quelques commentaires bien sentis :

« Ho la honte tu n’as pas mis Beach Boy » D.B.
« T’as vraiment des gouts de merde pas un disque de Hip-Hop » D.G.
« Que tu es Mainstream et pro-chanson française cela en est dégoutant » A.P.

2. Aucun de ses disques n’est postérieur à 2010… Je ne suis plus de mon époque musicalement parlant, je crois. J’avoue qu’il n’y a plus grand chose dans les nouveautés qui me bouleversent, me surprennent. Il y a quelques disques que j’aime bien, même beaucoup, mais ce n’est plus pareil, comme dirait Holden, en général les nouveautés et des buzz me font soupirer, voir simplement chier ou au mieux me tire un lapidaire « Mouais, c’est pas mal ».
Tout est pas mal, rien n’est génial.
Je sais, je deviens un vieux con et je vous emmerde, comme dirait Katerine.

3. Avec les nouvelles habitudes et les nouveaux moyens de « consommer » la musique (argh que c’est laid) je ne suis pas certain que la notion album est encore vraiment du sens, c’est dommage tant certains disques s’écoutent comme une œuvre à part entiere avec une début, un milieu et une fin et pas comme une succession de singles (enfin 4 singles + 6 chansons de remplissage). Je pense faire partie de la dernière génération de gens pour qui l’album avec sa pochette, son graphisme, ses notes de pochette… est important. Peut être que le retour du vinyle va changer la donne, mais je n’y crois pas vraiment. Ce retour est une petite vague pour des hipsters qui aiment à proclamer « Non mais tu vois quand t’aimes vraiment la musique, tu vois, tu ne peux que l’écouter sur vinyle, là tu vois la différence tu vois ! », je vois grave je suis comme ça aussi…

4. Putain j’ai oublié François de Roubaix !

5. Bordel j’ai oublié…. Argh !

*Il y avait aussi un petit jeu aussi qui était assez amusant à base de Morceaux aléatoires.

_________________________________________
Bonus : Il n’y a pas que moi qui aime faire des listes de disques : Death Before Silence: Ed Harcourt’s Favourite Albums


2 pensées

  1. Jeff Waffleclipse...

    Je suis comme toi alors que j’ai 25 ans… Préoccupant? Je n’ai pas la réponse. J’ai placé le Perfume Genius dans mon top, seule exception des années ’10, mais c’est tout. Pas convaincu par le dernier Marchet, pas aimé le dernier Murat, loin de partager l’enthousiasme de certains pour les derniers Beck ou Notwist… Bon, légèrement ébranlé par le nouveau morceau de Nosfell (Rubicon) mais pas encore assez à mon goût par le dernier Wild Beasts… J’attends… Comment réussir à rester sur la bonne locomotive quand on s’aperçoit que tous nos artistes de cœur prennent des directions qui nous semblent incertaines voire mauvaises? Voilà, j’assume le discours de vieux con de 25 ans en plein revival-Buckleyien…

  2. En fait voilà c’est compliqué de ‘suivre’ un artiste et aussi d’en ‘découvrir’ d’autres…
    Surtout quand pour certain le meilleur est derrière…



A quoi pensez vous ?