Nous sommes revenus d’un inénarrable périple.

Un commentaire
Le 19 octobre 2013 vers 13:13 dans A Complete Waste Of Time

Ce moment gênant où tu te souviens que tu as un blog.
Ce moment gênant où tu te rends compte que tu peux écrire des phrases de plus de 140 caractères.
Plus de 140 ? Non vraiment ? Essayons…
clv_po
Alors, cette phrase n’a pour seul intérêt que de contenir plus de cent quarante caractères, (140!) ce qui est déjà bien parce que certaines phrases dont je ne parlerai pas, n’ont aucun intérêt à part leur existence propre.
Yes !
Quelle folie ! Tellement de caractères (espace compris) que je n’ai pas assez de doigts, je peux encore le faire, je n’ai pas perdu la main. Il ne me reste qu’à trouver des phrases avec du sens afin de former des paragraphes qui aient au moins un peu d’intérêt, ça c’est sans doute plus difficile. Je suis en train de me dire, que le plus simple c’est que je trouve une idée et que j’explique mon idée par des mots que je taperai sur mon ordinateur et vous du coup vous liriez les mots dans votre tête et vous comprendriez mon idée comme si vous étiez dans ma tête à moi alors qu’en fait non vous seriez toujours chez vous, sans doute en pyjama, oui comme je suis encore en pyjama j’imagine que tout le monde est en pyjama.
Alors une idée…


Bon je ne vais pas parler politique, parce que je n’aime pas les débats déchaînés à base de «Non mais tu ne peux pas dire ça, rappelle-toi quand machin était au gouvernement il n’a rien fait non plus, et les français veulent des chiffres» et de plus ça finit toujours par un «je n’aurai pas aimé être ton voisin pendant la guerre». Donc pour faire simple, on va dire que je suis un bobo réactionnaire gôchiste nazi, comme ça, ça m’évite d’avoir à parler politique.
Bon je ne vais pas parler informatique, ça me rappelle trop le travail, et j’ai surtout peur qu’on se rende compte que je n’y connais absolument rien et que ça mette ma vie professionnel en danger.
Bon je ne vais pas parler travail pour justement ne pas mettre ma vie professionnel en danger, oui vous comprenez j’ai des charges, un loyer à payer, donc je ne peux rien à dire à part que mon travail est le meilleur moment de ma semaine, voire même de ma vie, car j’y côtoie des gens formidables, dans une société tout autant formidable, c’est tellement beau que j’en chiale le soir en rentrant chez moi «Qu’ai-je fais pour avoir la chance de travailler dans ses conditions, je ne mérite pas ce travail, je suis indigne, j’aimerai tellement être à la hauteur…».
Bon je ne vais pas parler de moi, pourtant vous le savez c’est LE sujet que je préfère. Il faut dire que je le maîtrise sur le bout des doigts, surtout depuis qu’adolescent j’ai découvert ce que je pouvais faire avec mes doigts et mon corps. Mais pour un retour je ne voudrai pas paraître trop égocentriste, on me le reprocherait.

Ce qu’on va faire c’est que je vais m’arrêter là, et que je reviendrai quand j’aurai trouvé une idée, cela ne devrait pas prendre trop de temps entre deux heures et trois ans. J’ai bien conscience que vous vous sentez un peu frustré, vous êtes venu pour lire quelque chose d’intéressant et au final vous perdez juste votre temps, que je sais précieux, donc ce n’est pas sympatoche de ma part et vous seriez en droit de m’en vouloir et de m’insulter à base de mots blessants et de comparaisons avec Jean Marc Morandini. Je vais donc essayer de vous proposer quelque chose que vous ne soyez pas venu pour rien.
J’ai d’abord pensé mettre une photo coquine voire carrément porno, parce que d’abord ça fait toujours plaisir à voir, et qu’ensuite ça fait du clic une ‘photo de femme nue sans vêtement coquine’. Mais on allait encore dire que je suis obsédé et on allait en tirer des conclusions sur un je ne sais quel manque, alors que c’est juste de l’amour de l’art. Donc pas de photo coquine, sauf évidemment si vous insistez !
La solution la plus simple en fait c’est que je vous raconte un truc, pas du stand up par écrit je vous rassure.
Vous le savez sans doute, mais sans doute que vous ne le savez pas, j’ai la fâcheuse tendance à chanter tout seul playdezzce qui me fait passer au mieux pour un hurluberlu au pire pour un demeuré léger.J’ai toujours une chanson en tête, parfois des bonnes parfois des mauvaises. J’ai cette faculté assez incroyable qui consiste à n’avoir absolument aucune mémoire — je ne sais plus ce que j’ai mangé hier et je sais que j’avais un truc à faire aujourd’hui mais j’ai oublié quoi — par contre je me souviens des paroles d’un bon millier de chanson, ce qui n’a aucun intérêt, j’appelle ça ma ‘mémoire à connerie’. Comme je suis un gentil garçon (si, si) j’aime partager les chansons que j’ai en tête avec le monde qui n’en demandait pas tant, donc depuis peu chaque jour à onze heures vingt-deux (11 :22) je publie la chanson que je chantonne, ou que j’ai chantonné dans la matinée. J’en ai même fait une playlist sur Deezer que vous pouvez écouter à toutes heures de la journée ou même à vingt-deux heures onze…
Certes vous n’avez rien appris à la lecture de ce post mais au moins vous avez glané un lien avec de la bonne musique et rien que pour ça vous n’avez pas perdu votre temps et vous pouvez me dire merci.


1 pensées

  1. Julie

    Vous êtes un peu farfelu je trouve. Je n’ai pas de blog mais j’ai un carnet où j’inscris tout ce qui me passe par la tête. Je comprends très bien ce que vous ressentez.



A quoi pensez vous ?