Une théorie sur tout. — Episode III

4 commentaires
Le 10 novembre 2012 vers 15:22 dans Mon avis m'intéresse, Une théorie sur tout.

Souvent on m’accuse, à raison je dois l’admettre, d’avoir une théorie sur tout, & je dois même vous avouer que j’ai une théorie la dessus…

Les toilettes des bars parisiens.

Quand on est propriétaire d’un bar à Paris, il est obligatoire de montrer qu’on est cool, qu’on est hype, qu’on ne se prend pas au sérieux, que le demi à 7€ est totalement justifié (limite c’est pas cher en fait), qu’on est mieux qu’en face, qu’on n’est pas un ‘bar tabac’ quand bien même on vend des cigarettes et qu’il y a un bar. Oui la concurrence est rude, mais ce n’est pas facile de se démarquer, alors souvent ce grand besoin d’originalité passe simplement par des toilettes un peu ‘décalées’. Le décalage ça fonctionne toujours, ça met dans la connivence ‘clin d’oeil, coup de coude, tu vois ce que je veux dire…’ . Et quoi de plus ‘décalé’ que d’y mettre le même carrelage que dans le métro, bah oui le métro ça sent la pisse, bah qui dit urine dit toilettes, hahaah je me tape sur les cuisses de rire et de ma trouvaille de dingue ! ho lala la bonne idée que voilà ! Vite je vais redécorer mes toilettes immédiatement  !
Un bar parisien sans carrelage ‘métro’ dans les toilettes n’est pas un bar parisien.

Les chanteurs sont mes amis
(que je croise dans le métro le matin.)

Quand tu es un jeune chanteur se réclamant d’une nouvelle nouvelle vague scène française, tu es obligé de faire une chanson sur Paris, ou sur un quartier de Paris, ou au minimum citer une rue de Paris, même si tu viens de Rouen, Nice, Kuala Lumpur ou Besançon. En effet la critique de la presse musicale (du moins ce qu’il en reste), les programmateurs des radios ‘influentes’ sont à Paris, il convient donc de leur parler de ce qu’ils connaissent, de leur quotidien, de leur vie de tout les jours, si tu veux avoir une chance d’être un peu repéré. Parlez-moi d’moi. Y a qu’ça qui m’intéresse. Parlez-moi d’moi. Y a qu’ça qui m’donne d’l’émoi !
Petite liste, évidemment non exhaustive, de tête, parce que si je cherche vraiment je vais en trouvé des dizaines (qui à dit des centaines ?)  :

  • Lescop – Paris s’endort
  • Arnaud Fleurent Didier – Je vais au cinéma (entre autres)
  • Alister – Paris by night
  • Camille – Paris
  • Alex Beaupain – Sur toute la ligne
  • AS Dragon – Seule à paris
  • Tout Vincent Delerm (sauf deux chansons)
  • Barbara Carlotti – Paris Plage

Les questions.

Il n’y a pas de questions indiscrètes, il n’y a que des réponses impudiques.

à suivre. (peut-être)

Previously

Pourquoi je ne pars pas en vacances / Les trois publics de la ligne 2 / Pourquoi je ne paries jamais. / Les pops songs


4 pensées

  1. Tractataire

    Les chanteurs : Julie B. Bonnie « Rue de Ménilmontant », ça compte ?

  2. Evidemment que ça compte !! Je ne connais pas toute la chanson française hein !

  3. A_

    Alors que quand on connait Paris depuis longtemps on sait que les vrais toilettes de bar parisien doivent être à la turc, au fond d’une petite cour étroite, avec une porte qui ferme mal et les murs peints en jaune pisseux couverts de messages rageurs tracés avec ce que les gens ont sous la main ou de numéros de téléphone des meilleur(e)s suceur(sse)s du quartier.

    Le seul que je connais c’est « Il est cinq heures, Paris s’éveille », c’est dire si mes références sont fraiches…

  4. HAhahaha ! j’aime bien les toilettes old school comme ça aussi 😉



A quoi pensez vous ?