Airelles & liteaux

Un commentaire
Le 05 avril 2011 vers 19:19 dans J'ai Tout Vu

Pendant que je n’écris pas, je me promène…
Grace à mon ‘doigt magique’ (mon index gauche, sachez le si vous voulez me kidnapper et le découper), des portes sécurisés s’ouvrent, et je rentre dans le saint des saints…
Le Data Center ! (The Data Center pour ceux qui sont bilingue)

Lieux de fantasmes de tout informaticien un peu geek (dans mon ancien appartement j’ai révé transformer un placard en Data Center de poche), savez-vous qu’en fait ce n’est pas un lieu très agréable : c’est bruyant, il y fait froid et ce n’est pas pratique pour travailler, mais quand il faut brancher un serveur ou simplement l’installer, il n’y a pas vraiment d’autre alternative, maudit Rdp incapable de mettre un serveur dans une baie pfff…

En plus il n’y a pas grand chose à voir : des grands blocs noirs avec à l’intérieur des lumières qui clignotent… Wahou, mais c’est super ! Et pourtant c’est là que tout ce joue que les contrôleurs sont dans leur domaine, que le protocole de configuration d’hôte est dynamique, que les frontaux prennent ‘grave leur mère’, que les applications sont appliquées, les alimentations redondées et les données stockées et même parfois sauvegardées mais ça c’est quand c’est la fête…

Pourtant au bout de cinq minutes la seule pensée qui vient c’est ‘bon on y va ? J’ai froid’

Bonus

Le petit lien en plus : dans la tradition d’où est Charlie saura tu retrouver le data center dont il est question sur la carte des data center du moooonde : http://www.datacentermap.com/


1 pensées

  1. Je suis déjà entrée dans une salle comme ça, c’était à NYC (le détail est important pour moi, ça me permet de me resituer dans ma mémoire – avec qui, où, pourquoi). Etrangement, je m’en souviens encore. J’aurais pensé que ça s’évanouirait de ma mémoire comme d’un rien.
    Ben non.



A quoi pensez vous ?