De La Poudre d’Antimoine Aux Yeux

Pas de commentaire
Le 06 janvier 2011 vers 20:20 dans Une Histoire

Dans le métro depuis deux stations, une jeune fille se maquille, rouge à lèvres… Mascara… Puis elle sort de son sac une pince à épiler, un petit miroir et commence à s’éclaircir les sourcils…
Un homme, d’une petite quarante d’année qui nous avait gratifié d’un « bonjour excusez-moi, j’ai pas l’habitude de faire ça mais à la rue depuis trois semaines je sollicite votre attention afin que vous m’aidiez grâce à quelques euros et des tickets restaurant etc. » (air connu), attend que la rame se renouvelle en voyageur afin sans doute de recommencer son petit speech pour de nouveaux voyageurs.
Il attend en observant la jeune fille.
Elle, imperturbable ne se rend compte de rien et s’éclairci les sourcils comme on s’épouille.
Il est debout, on le sent trépigné, impatient.
Elle est assise, elle se pincete, s’épile.
Soudain il se penche vers elle et lui demande assez fort :

« Excusez-moi mademoiselle ! Mais quand vous faites ça, ça ne vous fait pas mal ?

Tout les regards se portent vers elle, autour d’elle une demi douzaine d’hommes attendent sa réponse, comme s’ils avaient toujours eu envie de savoir mais qu’ils n’avaient jamais osé demandé…
Elle ne dit rien, rapproche un peu le miroir de son visage comme pour se cacher, se protéger.
Silence.
Chacun se tourne et se penche sur son livre, ses doigts, son smartphone…


A quoi pensez vous ?