Obsession Cha-Cha.

Pas de commentaire
Le 08 octobre 2010 vers 12:12 dans A Complete Waste Of Time

Parfois je bloque sur une idée, une chanson. Et durant des jours, des mois, je vais tourner autour. Puis je me calme.
Sauf si par malheur j’y pense de nouveau, ou si on m’y fait penser…
Ce fut par exemple le cas, le huit juillet dernier vers 9 heures & 09 minutes je publiais un post suite à un article de Libé…
Rewind

Indépendance cha-cha.

Cette semaine dans Libé la rubrique Grand Angle (les pénultièmes pages) est consacré aux Regards d’écrivains sur les indépendances africaines. Aujour’hui Alain Mabanckou, écrivain consacre son papier à une chanson : Indépendance cha-cha :

En 1960, Grand Kallé et son groupe l’African Jazz se trouvaient à Bruxelles où allait avoir lieu la fameuse «Table ronde» pour l’indépendance du Congo Belge. Sa chanson naîtra alors d’une improvisation dictée par l’enthousiasme d’une émancipation tant attendue par les populations africaines. Indépendance cha-cha narre cet événement historique. Chantée en lingala, langue parlée dans les deux Congos, la chanson loue la victoire de l’indépendance et la réussite de la table ronde avec l’union de la plupart des partis politiques congolais de l’époque et de leaders charismatiques comme Patrice Lumumba, Moïse Tshombé ou encore Joseph Kasa-Vubu. Tous ces partis et ces hommes de premier plan s’étaient ainsi réunis en un «front commun» pour aboutir à l’émancipation de la nation congolaise. Les premières paroles immortalisent ainsi le moment historique : Nous avons obtenu l’indépendance / Nous voici enfin libres / A la Table ronde nous avons gagné / Vive l’indépendance que nous avons gagnée.

J’adore cette chanson, je l’adorais même avant de connaitre son histoire, voici donc une bonne raison de l’écouter encore :


Joseph Kabasele & African Jazz
Indépendance chachacha (1960)

End Of Rewind
Aujourd’hui je découvre sur le site du Monde un très joli récit multimédia sur l’histoire de la décolonisation française, avec un titre simplement formidable :

Je ne saurais trop vous conseiller d’aller y jeter y coup d’oeil et d’oreille. Debout les Zouavres et chantons tous ensemble…

PS : un jour je vous raconterais comment j’ai découvert cette chanson, l’histoire n’a pas vraiment grand intérêt, mais je me souviens précisément de quand il s’agit ainsi que des conditions, ce qui est avouons le assez rare.


A quoi pensez vous ?