Courrier — 46

2 commentaires
Le 27 novembre 2009 vers 20:20 dans Courrier

Ce garçon, je vois un peu qui c’est.
Rentré dans ce qui ne ressemble plus vraiment à un chez moi, mais qui pourtant rassemble tout ce que je possède, ou tu ce qui me possède c’est selon, et que donc j’appelle encore chez moi, peut-être par abus de langage même si je ne peux plus y manger, je ne peux plus y vivre, je ne peux plus qu’y dormir.
La boite aux lettres pleine à craquer de promos spéciales noël, demain les soldes, des journaux pas encore ouverts mais comme déjà jaunis, des propositions d’abonnement, de forfaitisation de mon téléphone, de ma télévision, de mon internet, de ma vie.
Heureusement dans une grande enveloppe cartonnée qui tenait, miraculeusement même pas pliée, en diagonale un disque…

Le petit mot est de la main Arnaud Fleurent Didier sa ‘reproduction’ était annoncée disponible à partir de Septembre, moi je l’attendais depuis 5 ans. Sur le site des inrocks, Thomas Burgel écrit Arnaud Fleurent-Didier, révélation de 2010. Tu vois Arnaud, c’est à nous de nous excuser pour l’IMMENSE retard, te voilà enfin dans la lumière, te voilà enfin écouté, promis cette fois aucun de tes disques ne dormira plus, ici comme au Japon.


2 pensées

  1. Watoo Watoo

    Alors, est-ce que son disque d'or?

  2. sy!

    il va le devenir en tout cas !



A quoi pensez vous ?