A Complete Waste Of Time — 65

Pas de commentaire
Le 31 octobre 2009 vers 12:12 dans A Complete Waste Of Time

Le Kindle m’a tuer.
Lu sur le net :

Faute de repreneur, l’unique librairie de Poligny (Jura) était vouée à la fermeture, mais une soixantaine de clients, attachés à la « proximité du livre », ont créé une société par actions simplifiée (SAS) qui a permis la réouverture de l’établissement.
[article complet]

Ça m’a fait un petit pincement au cœur, c’est en effet dans cette librairie que j’ai acheté mes premiers livres au début des années 90. Car si on aime lire, on aime son corolaire : la librairie, le lieu est étrange des livres partout et un homme à qui on demande « il est bien le nouveau Machin ? » et qui répond comme s’il l’avait lu, comme s’il avait lu l’ensemble des livres se trouvant dans sa boutique et les autres.
Cette librairie à Poligny donc, n’était pas plus grande qu’un grand couloir, évidemment ce n’était pas une Fnac, on ne trouvait pas tout, mais ce n’est pas grave le libraire avait la commande facile, il fallait donc souvent attendre quinze jours pour avoir le livre que l’on voulait lire (aujourd’hui Amazon propose la livraison en moins de 24 heures…), mais où est l’assouvissement du désir sans attente ?
Et puis se laisser surprendre, s’arrêter sans rien chercher, regarder les couvertures, lire le quatrième de couverture, et se dire « Pourquoi pas ça a l’air sympa« , c’était avant que tout les livres aient un bandeau rouge, avant que les peoples sortent des non-livres, c’était il y a longtemps…


A quoi pensez vous ?