Des Mouvements — 26

Pas de commentaire
Le 06 septembre 2009 vers 22:23 dans Des Mouvements

Faire le cowboy.
Je n’oublie rien.
(et surtout pas Bertrand Betsch)
je n’oublie pas ce que j’ai vécu
et pourtant…
prêt encore une fois à retomber alors que je viens de me relever
on se voulait fort comme un animal
on se voulait éloigné de tout
mais voilà que les yeux clos on se rêve closer
on imagine déjà des voluptés infinies
on devine les silhouettes, les formes sans contour
et pourtant
la douleur est tenace
les pansements d’un soir n’y ont rien changé
la cicatrice est à peine refermée
sa marque est à jamais présente
plus rien ne sera comme avant disait-on
et pourtant

Et pourtant, nous sommes encore debout…


A quoi pensez vous ?