Une Histoire — 20

Pas de commentaire
Le 05 juillet 2009 vers 15:16 dans Une Histoire

Un mythe s’effondre.

J’ai une réputation à tenir, un rôle de personnage fictif à composer, parmi les éléments qui me constituent et caractérisent, il y a entre autres le fait que normalement je ne manque jamais ni de cigarettes ni de café. J’ai en général toujours deux paquets de chaque d’avance, lors des soirées je sors toujours par je ne sais quel mystère un paquet de cloppes neufs et plein d’une poche, de mon sac de Sport Billy, de je ne sais où. Pour le café c’est pareil, j’ai toujours une livre en réserve, pas toujours de celui qui me chavire le cœur de bonheur à chaque gorgée (le Malongo des petits producteurs), mais en général je n’en manque jamais.
(je connais mes addictions)
Ce matin, plutôt ce début d’après-midi en fait, je me suis aperçu que je n’avais de quoi me faire qu’une cafetière et encore à peine deux tasses/mugs, ce qui est peu pour un dimanche et de plus qu’il ne me restait que cinq cloppes en tout et pour tout et pour moi.
C’est la seconde fois cette semaine que je manque de cigarettes, la première fois le problème c’est quasiment résolu de lui-même puisqu’à trois heures du matin une inconnue m’en a gracieusement offert, sans rien que je demande, pour finir la nuit. Aujourd’hui j’ai donc dû aller en chercher à la gare, là même où j’étais quelques heures plus tôt, je ne sais pas pourquoi j’ai ce sentiment étrange de tourner en rond en ce moment.
J’ai résolu cinquante pour cent du problème, je réglerais l’autre partie demain. Mais quand même ça m’inquiète…


A quoi pensez vous ?