Mon Labeur m’intéresse — 20

Pas de commentaire
Le 25 avril 2008 vers 19:20 dans Mon Labeur m'intéresse

Aviva.
Il faut prendre soin de ceux qu’on aime mais aussi de ceux qu’on aime moins, voir même de ceux qu’on paye (pour mémoire : ‘Il ne faut pas souhaiter la mort des gens, ça les fait vivre plus longtemps’). Et aujourd’hui dans ma boite de réception de mon mail ‘professionnel’, oui j’ai un ‘mail pro’, je sais c’est la classe, j’ai reçut un message qui fait chaud au cœur…

Madame, Monsieur,
Afin de modifier la clause bénéficiaire de l’assurance décès souscrite par votre employeur à votre profit, vous trouverez ci joint le document utile.
Si vous souhaitiez modifier la clause bénéficiaire prévue aux dispositions contractuelles, il faudra compléter le document joint et le retourner par courrier recommandé avec accusé de réception à l’adresse suivante :
Groupe M.
(…)
Conformément aux conditions contractuelles, le capital est payable :
– au conjoint survivant non séparé de droit,
– à défaut, aux enfant(s) de l’assuré(e) vivant ou représentés, par parts égales entre eux
– à défaut aux héritiers de l’assuré(e)
Toutefois, l’assuré peut stipuler une désignation de bénéficiaire(s) différente. Celle ci pourra être modifiée à tout moment par une démarche similaire. Quelques recommandations :
J’attire votre attention sur le fait que l’assurance décès jouera en faveur des personnes expressément désignées sur ce document.
Pour cela, il convient d’identifier le plus précisément possible la ou les personne(s) en indiquant leur nom, prénom, date et lieux de naissance, qualité ou parenté éventuelle ou, pour un organisme, sa raison sociale et son adresse.
Il est recommandé de désigner plusieurs bénéficiaires successifs « à défaut » (monsieur X, à défaut Monsieur Y…). En effet, si un seul bénéficiaire est nommé et qu’il décède avant l’assuré(e), le capital sera attribué dans l’ordre contractuel précisé ci dessus.
Si vous souhaitiez indiquer conjointement plusieurs bénéficiaires, il est indispensable de préciser le pourcentage choisi pour chacun d’eux (Monsieur X pour 60%, Monsieur Y pour 40%) ou par « parts égales ».
Il est nécessaire, en cas de changement de situation familiale (mariage, séparation, divorce, concubinage, naissance..) de mettre à jour votre désignation, la dernière en date annulant la précédente.

Pour l’heure, j’hésite vraiment entre Monsieur X et Monsieur Y, non seulement parce que je ne les connais pas, mais aussi parce que franchement donner mon argent que je n’ai pas mais que j’aurais si seulement je meurs (dans le cadre de mon travail j’imagine) c’est bizarre comme concept. Se tuer au travail peut faire des heureux finalement…


A quoi pensez vous ?