Presse

Pas de commentaire
Le 04 février 2005 vers 10:53 dans A Ranger

Un peu chauvin

Lu ce matin dans Libération :

Le vin jaune se raconte en hiver. Il vit dans un village du Jura où, sous le soleil blanc de janvier, de petits flocons de neige tombent dru sur le vignoble qui s’étire en pentes douces.

Voilà ce qui se passe quand on boit du vin jaune… la poésie sort instantanément de la plume sans qu’on sache bien pourquoi… la vie prend enfin du sens… comment ça j’en fais un peu trop… mais non, ceux qui disent ça, n’en ont jamais bu les pauvres… Ils ne peuvent pas comprendre…


A quoi pensez vous ?